Accueil/Home

C E S A R

1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

 

1976

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : JEAN GABIN

 

MEILLEUR FILM : LE VIEUX FUSIL, de ROBERT ENRICO

( Nommés : COUSIN, COUSINE , de Jean-Charles Tacchella ; SEPT MORTS SUR ORDONNANCE, de Jacques Rouffio ; QUE LA FETE COMMENCE, de Bertrand Tavernier )

 

MEILLEUR REALISATEUR : BERTRAND TAVERNIER, pour QUE LA FETE COMMENCE

( Nommés : ROBERT ENRICO, pour Le vieux fusil ; FRANCOIS TRUFFAUT, pour L’ histoire d’Adele H. ; JEAN-PAUL RAPPENEAU, pour Le sauvage )

 

MEILLEUR ACTEUR : PHILIPPE NOIRET, pour LE VIEUX FUSIL

( Nommés : JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Les galettes de Pont-Aven ; VICTOR LANOUX, pour Cousin, cousine ; GERARD DEPARDIEU, pour Sept morts sur ordonnance )

 

MEILLEURE ACTRICE : ROMY SCHNEIDER, pour L’IMPORTANT, C’EST D’ AIMER

( Nommées : ISABELLE ADJANI, pour L’ Histoire d’ Adèle H. ; DELPHINE SEYRIG, pour India Song, CATHERINE DENEUVE, pour Le sauvage )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN ROCHEFORT, pour QUE LA FETE COMMENCE

( Nommés : PATRICK DEWAERE, pour Adieu poulet ; VICTOR LANOUX, pour Adieu poulet ; JEAN BOUISE, pour Le vieux fusil )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : MARIE-FRANCE PISIER, pour COUSIN, COUSINE et SOUVENIRS D’EN FRANCE

( Nommées : ANDREA FERREOL, pour Les galettes de Pont-Aven ; ISABELLE HUPPERT, pour Aloise ; CHRISTINE PASCAL , pour Que la fête commence )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : PARFUM DE FEMME, de DINO RISI

( Nommés : AGUIRRE, LA COLERE DE DIEU, de Werner Herzog ; LA FLUTE ENCHANTEE, de Ingmar Bergman ; NASHVILLE, de Robert Altman )

 

1976 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : JEAN AURENCHE et BERTRAND TAVERNIER, pour QUE LA FETE COMMENCE

MUSIQUE : FRANCOIS DE ROUBAIX, pour LE VIEUX FUSIL

PHOTO : SVEN NYKVIST, pour BLACK MOON

SON : NARA KOLLERY et LUC PERINI, pour BLACK MOON

MONTAGE : GENEVIEVE WINDING, pour SEPT MORTS SUR ORDONNANCE

DECOR : PIERRE GUFFROY, pour QUE LA FETE COMMENCE

 

## CESAR D’ HONNEUR : INGRID BERGMAN ##

 

Haut de page/Top

 

1977

 

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : LINO VENTURA

 

MEILLEUR FILM : M. KLEIN, de JOSEPH LOSEY

( Nommés : LA MEILLEURE FACON DE MARCHER, de Claude Miller ; BAROCCO, de André Téchiné ; LE JUGE ET L’ ASSASSIN , de Bertrand Tavernier )

 

MEILLEUR REALISATEUR : JOSEPH LOSEY, pour M. KLEIN

( Nommés : BERTRAND TAVERNIER, pour Le juge et l’assassin ; CLAUDE MILLER, pour La meilleure façon de marcher ; ANDRE TECHINE, pour Barocco )

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL GALABRU, pour LE JUGE ET L’ ASSASSIN

( Nommés : ALAIN DELON, pour M. Klein ; GERARD DEPARDIEU, pour La dernière femme ; PATRICK DEWAERE, pour La meilleure façon de marcher )

 

MEILLEURE ACTRICE : ANNIE GIRARDOT, pour DR. FRANCOISE GAILLAND

( Nommées : MIOU-MIOU, pour F. comme Fairbanks ; ISABELLE ADJANI, pour BAROCCO ; ROMY SCHNEIDER, pour Une femme à sa fenêtre )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC.: CLAUDE BRASSEUR, pour UN ELEPHANT CA TROMPE ENORMEMENT

( Nommés : JEAN-CLAUDE BRIALY, pour Le juge et l’assassin ; CHARLES DENNER, pour Si c’était à refaire ; JACQUES DUTRONC , pour Mado )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM.: MARIE-FRANCE PISIER, pour BAROCCO

( Nommées : FRANCINE RACETTE, pour Lumière ; BRIGITTE FOSSEY, pour Le bon et les méchants ; ANNIE DUPEREY, pour Un éléphant, ça trompe énormément )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : NOUS NOUS SOMMES TANT AIMES, de ETTORE SCOLA

( Nommés : VOL AU-DESSUS D’ UN NID DE COUCOU, de Milos Forman ; CRIA CUERVOS, de Carlos Saura ; BARRY LYNDON, de Stanley Kubrick )

 

1977 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : BERTRAND TAVERNIER et JEAN AURENCHE, pour LE JUGE ET L’ASSASSIN

MUSIQUE : PHILIPPE SARDE , pour BAROCCO

PHOTO : BRUNO NUYTTEN, pour BAROCCO, et LA MEILLEURE FACON DE MARCHER

SON : JEAN-PIERRE RUH, pour MADO

MONTAGE : MARIE-JOSEPHE YOYOTTE, pour POLICE PYTHON 357

DECOR : ALEXANDRE TRAUNER, pour M. KLEIN

 

## CESAR D’HONNEUR : JACQUES TATI ##

 

Haut de page/Top

 

1978

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : JEANNE MOREAU

 

MEILLEUR FILM: PROVIDENCE, de ALAIN RESNAIS

( Nommés : NOUS IRONS TOUS AU PARADIS , de Yves Robert ; LE CRABE-TAMBOUR, de Pierre Schoendorffer ; LA DENTELLIERE, de Claude Goretta )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ALAIN RESNAIS, pour PROVIDENCE

( Nommés : CLAUDE MILLER, pour Dites-lui que je l’aime ; LUIS BUNUEL, pour Cet obscur objet du désir ; PIERRE SCHOENDORFFER, pour Le crabe-tambour )

 

MEILLEUR ACTEUR : JEAN ROCHEFORT, pour LE CRABE-TAMBOUR

( Nommés : PATRICK DEWAERE, pour Le juge Fayard, dit le shérif ; CHARLES DENNER, pour L’homme qui aimait les femmes ; ALAIN DELON, pour Mort d’un pourri ; GERARD DEPARDIEU, pour Dites-lui que je l’aime )

 

MEILLEURE ACTRICE : SIMONE SIGNORET, pour LA VIE DEVANT SOI

( Nommées : MIOU-MIOU, pour Dites-lui que je l’aime ; ISABELLE HUPPERT, pour La Dentellière ; BRIGITTE FOSSEY ,pour Les enfants du placard ; DELPHINE SEYRIG, pour Repérages )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JACQUES DUFILHO, pour LE CRABE-TAMBOUR

( Nommés : PHILIPPE LEOTARD, pour Le juge Fayard, dit le shérif ; JEAN-FRANCOIS BALMER, pour La menace ; MICHEL AUMONT, pour Des enfants gâtés ; JEAN BOUISE, pour Le juge Fayard, dit le shérif )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : MARIE DUBOIS , pour LA MENACE

( Nommées : NELLY BORGEAUD, pour L’homme qui aimait les femmes ; GENEVIEVE FONTANEL, pour L’ homme qui aimait les femmes ; VALERIE MAIRESSE, pour Repérages ; FLORENCE GIORGETTI, pour La Dentellière )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : UNE JOURNEE PARTICULIERE, de ETTORE SCOLA

( Nommés : PAIN ET CHOCOLAT, de Franco Brusati ; L’ AMI AMERICAIN, de Wim Wenders ; ANNIE HALL , de Woody Allen )

 

1978 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : DAVID MERCER, pour PROVIDENCE

MUSIQUE : MIKLOS ROSZA , pour PROVIDENCE

PHOTO : RAOUL COUTARD, pour LE CRABE-TAMBOUR

SON : JACQUES MAUMONT et RENE MAGNOL, pour PROVIDENCE

MONTAGE : ALBERT JURGENSON, pour PROVIDENCE

DECOR : JACQUES SAULNIER , pour PROVIDENCE

 

## CESAR D’ HONNEUR : ROBERT DORFMANN ##

Haut de page/Top

 

1979

 

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : CHARLES VANEL

 

MEILLEUR FILM: L’ARGENT DES AUTRES, de CHRISTIAN DE CHALONGE

( Nommés : MOLIERE, de Ariane Mnouchkine ; LE DOSSIER 51, de Michel Deville ; UNE HISTOIRE SIMPLE, de Claude Sautet )

 

MEILLEUR REALISATEUR: CHRISTIAN DE CHALONGE, pour L’ ARGENT DES AUTRES

( Nommés : CLAUDE SAUTET, pour Une histoire simple ; MICHEL DEVILLE, pour Le dossier 51 ; ARIANE MNOUCHKINE, pour Molière )

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL SERRAULT , pour LA CAGE AUX FOLLES

( Nommés : GERARD DEPARDIEU, pour Le sucre ; CLAUDE BRASSEUR, pour Une histoire simple ; JEAN CARMET, pour Le sucre )

 

MEILLEURE ACTRICE : ROMY SCHNEIDER, pour UNE HISTOIRE SIMPLE

( Nommées : ANOUK AIMEE, pour Mon premier amour ; ISABELLE HUPPERT, pour Violette Nozière ; ANNIE GIRARDOT, pour La clé sur la porte )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JACQUES VILLERET, pour ROBERT ET ROBERT

( Nommés : CLAUDE BRASSEUR, pour Une histoire simple ; JEAN CARMET, pour Le sucre ; MICHEL SERRAULT, pour L’ argent des autres )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : STEPHANE AUDRAN, pour VIOLETTE NOZIERE

( Nommées : ARLETTE BONNARD, pour Une histoire simple ; NELLY BORGEAUD, pour Le sucre ; EVA DARLAN, pour Une histoire simple )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : L’ ARBRE AUX SABOTS, de ERMANNO OLMI

( Nommés : JULIA, de Fred Zinnemann ; SONATE D’ AUTOMNE, de Ingmar Bergman ; UN MARIAGE, de Robert Altman )

 

1979 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : MICHEL DEVILLE et GILLES PERRAULT, pour LE DOSSIER 51

MUSIQUE : GEORGES DELERUE , pour PREPAREZ VOS MOUCHOIRS

PHOTO : BERNARD ZITZERMANN, pour MOLIERE

SON : WILLIAM-ROBERT SIVEL, pour L’ ETAT SAUVAGE

MONTAGE : RAYMONDE GUYOT, pour LE DOSSIER 51

DECOR : GUY-CLAUDE FRANCOIS , pour MOLIERE

 

## CESAR D’HONNEUR : MARCEL CARNE ##

 

Haut de page/Top

 

1980

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : JEAN MARAIS

 

MEILLEUR FILM : TESS, de ROMAN POLANSKI

( Nommés : CLAIR DE FEMME , de Costa-Gavras ; DON GIOVANNI, de Joseph Losey ; I ...COMME ICARE, de Henri Verneuil )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ROMAN POLANSKI, pour TESS

( Nommés : JACQUES DOILLON, pour La Drôlesse ; JOSEPH LOSEY, pour Don Giovanni ; COSTA-GAVRAS, pour Clair de femme )

 

MEILLEUR ACTEUR : CLAUDE BRASSEUR, pour LA GUERRE DES POLICES

( Nommés : YVES MONTAND, pour I...comme Icare ; PATRICK DEWAERE, pour Série noire ; JEAN ROCHEFORT, pour Courage, fuyons )

 

MEILLEURE ACTRICE : MIOU-MIOU, pour LA DEROBADE

( Nommées : NASTASSJA KINSKI, pour Tess ; ROMY SCHNEIDER, pour Clair de femme ; DOMINIQUE LAFFIN, pour La femme qui pleure )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN BOUISE , pour COUP DE TETE

( Nommés : BERNARD BLIER, pour Série noire ; MICHEL AUMONT, pour Courage, fuyons ; BERNARD GIRAUDEAU, pour Le Toubib )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : NICOLE GARCIA, pour LE CAVALEUR

( Nommées : MARIA SCHNEIDER, pour La Dérobade ; DOMINIQUE LAVANANT, pour Courage, fuyons; MYRIAM BOYER, pour Série noire )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MANHATTAN, de WOODY ALLEN

( Nommés : APOCALYPSE NOW, de Francis Ford Coppola ; HAIR, de Milos Forman ; LE TAMBOUR, de Volker Schlondorff )

 

1980 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : BERTRAND BLIER, pour BUFFET FROID

MUSIQUE : GEORGES DELERUE, pour L’ AMOUR EN FUITE

PHOTO : GHISLAIN CLOQUET, pour TESS

SON : PIERRE GAMET, pour CLAIR DE FEMME

MONTAGE : REGINALD BECK, pour DON GIOVANNI

DECOR : ALEXANDRE TRAUNER, pour DON GIOVANNI

 

 

## CESAR D’ HONNEUR : PIERRE BRAUNBERGER, LOUIS DE FUNES, KIRK DOUGLAS ##

 

Haut de page/Top

 

1981

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : YVES MONTAND

 

MEILLEUR FILM : LE DERNIER METRO, de FRANCOIS TRUFFAUT

( Nommés : SAUVE QUI PEUT (LA VIE) , de Jean-Luc Godard ; MON ONCLE D’ AMERIQUE , de Alain Resnais ; UN MAUVAIS FILS, de Claude Sautet )

 

MEILLEUR REALISATEUR : FRANCOIS TRUFFAUT, pour LE DERNIER METRO

( Nommés : JEAN-LUC GODARD, pour Sauve qui peut (la vie) ; ALAIN RESNAIS, pour Mon oncle d’ Amérique ; CLAUDE SAUTET, pour Un mauvais fils )

 

MEILLEUR ACTEUR : GERARD DEPARDIEU, pour LE DERNIER METRO

( Nommés : PHILIPPE NOIRET, pour Pile ou face ; MICHEL SERRAULT, pour La cage aux folles 2 ; PATRICK DEWAERE, pour Un mauvais fils )

 

MEILLEURE ACTRICE : CATHERINE DENEUVE, pour LE DERNIER METRO

( Nommées : ISABELLE HUPPERT, pour Loulou ; NICOLE GARCIA, pour Mon oncle d’Amérique ; NATHALIE BAYE, pour Une semaine de vacances )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JACQUES DUFILHO, pour UN MAUVAIS FILS

( Nommés : ALAIN SOUCHON, pour Je vous aime ; GUY MARCHAND, pour Loulou ; HEINZ BENNENT, pour Le dernier métro )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : NATHALIE BAYE, pour SAUVE QUI PEUT (LA VIE)

( Nommées : DELPHINE SEYRIG, pour Chère inconnue ; ANDREA FERREOL, pour Le dernier métro ; CLAIRE MAURIER, pour Un mauvais fils )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : KAGEMUSHA, d’AKIRA KUROSAWA

( Nommés : FAME, de Alan Parker ; KRAMER CONTRE KRAMER, de Robert Benton ; THE ROSE, de Mark Rydell )

 

1981 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : FRANCOIS TRUFFAUT et SUZANNE SCHIFFMANN, pour LE DERNIER METRO

MUSIQUE : GEORGES DELERUE , pour LE DERNIER METRO

PHOTO: NESTOR ALMENDROS, pour LE DERNIER METRO

SON : MICHEL LAURENT , pour LE DERNIER METRO

MONTAGE : MARTINE BARRAQUE-CURIE, pour LE DERNIER METRO

DECOR : JEAN-PIERRE KOHUT-SVELKO , pour LE DERNIER METRO

 

## CESAR D’ HONNEUR : ABEL GANCE ##

 

Haut de page/Top

 

1982

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : ORSON WELLES

 

MEILLEUR FILM : LA GUERRE DU FEU , de JEAN-JACQUES ANNAUD

( Nommés : GARDE A VUE , de Claude Miller ; LES UNS ET LES AUTRES, de Claude Lelouch ; COUP DE TORCHON, de Bertrand Tavernier )

 

MEILLEUR REALISATEUR : JEAN-JACQUES ANNAUD, pour LA GUERRE DU FEU

( Nommés : BERTRAND TAVERNIER, pour Coup de torchon ; CLAUDE MILLER, pour Garde à vue ; PIERRE GRANIER-DEFERRE, pour Une étrange affaire )

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL SERRAULT, pour GARDE A VUE

( Nommés : PHILIPPE NOIRET, pour Coup de torchon ; PATRICK DEWAERE, pour Beau-père ; MICHEL PICCOLI, pour Une étrange affaire )

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE ADJANI, pour POSSESSION

( Nommées : CATHERINE DENEUVE, pour Hôtel des Amériques ; ISABELLE HUPPERT, pour Coup de torchon ; FANNY ARDANT, pour La femme d’à côté )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : GUY MARCHAND , pour GARDE A VUE

( Nommés : GERARD LANVIN, pour Une étrange affaire ; EDDY MITCHELL, pour Coup de torchon ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Coup de torchon )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : NATHALIE BAYE, pour UNE ETRANGE AFFAIRE

( Nommées : VERONIQUE SILVER, pour La femme d’à côté ; STEPHANE AUDRAN, pour Coup de torchon ; SABINE HAUDEPIN, pour Hôtel des Amériques )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : DIVA, de JEAN-JACQUES BEINEIX

( Nommées : NEIGE, de Juliet Berto et Jean-Henri Roger ; LE JARDINIER, de Jean-Pierre Sentier ; UNE AFFAIRE D’ HOMMES, de Nicolas Ribowski )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : ELEPHANT MAN , de DAVID LYNCH

( Nommés : LE FAUSSAIRE, de Volker Schlondorff ; LES AVENTURIERS DE L’ ARCHE PERDUE, de Steven Spielberg )

 

1982 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : CLAUDE MILLER, JEAN HERMAN et MICHEL AUDIARD, pour GARDE A VUE

MUSIQUE : VLADIMIR COSMA, pour DIVA

PHOTO : PHILIPPE ROUSSELOT, pour DIVA

SON : JEAN-PIERRE RUH, pour DIVA

MONTAGE : ALBERT JURGENSON , pour GARDE A VUE

DECOR : MAX DOUY , pour MALEVIL

 

# CESAR D’ HONNEUR : GEORGES DANCIGERS, ALEXANDRE MNOUCHKINE, ANDRZEJ WAJDA #

 

Haut de page/Top

 

1983

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : CATHERINE DENEUVE

 

MEILLEUR FILM : LA BALANCE , de BOB SWAIM

( Nommés : UNE CHAMBRE EN VILLE , de Jacques Demy ; DANTON, de Andrzej Wajda ; PASSION, de Jean-Luc Godard )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ANDRZEJ WAJDA, pour DANTON

( Nommés : JEAN-LUC GODARD, pour Passion ; BOB SWAIM, pour La Balance ; JACQUES DEMY, pour Une chambre en ville )

 

MEILLEUR ACTEUR : PHILIPPE LEOTARD, pour LA BALANCE

( Nommés : GERARD LANVIN, pour Tir groupé ; GERARD DEPARDIEU, pour Danton ; LINO VENTURA, pour Les Misérables )

 

MEILLEURE ACTRICE : NATHALIE BAYE , pour LA BALANCE

( Nommées : MIOU-MIOU, pour Josépha ; SIMONE SIGNORET, pour L’ Etoile du Nord ; ROMY SCHNEIDER, pour La passante du Sans-Souci )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN CARMET, pour LES MISERABLES

( Nommés : GERARD KLEIN, pour La passante du Sans-Souci ; JEAN-FRANCOIS STEVENIN, pour Une chambre en ville ; MICHEL JONASZ, pour Qu’ est-ce qui fait courir David ? )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : FANNY COTTENCON, pour L’ ETOILE DU NORD

( Nommées : STEPHANE AUDRAN, pour Paradis pour tous ; DANIELLE DARRIEUX, pour Une chambre en ville ; DENISE GREY, pour La Boum 2 )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : CHRISTOPHE MALAVOY, pour FAMILY ROCK

( Nommés : DOMINIQUE PINON, pour Le retour de Martin Guerre ; JEAN-PAUL COMART, pour La Balance ; TCHEKY KARYO, pour La Balance )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : SOPHIE MARCEAU, pour LA BOUM 2

( Nommées : FABIENNE GUYON, pour Une chambre en ville ; JULIE JEZEQUEL, pour L’ Etoile du Nord ; SOUAD AMIDOU, pour Le grand frère )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : MOURIR A TRENTE ANS , de ROMAIN GOUPIL

( Nommées : LETTRES D’ AMOUR EN SOMALIE , de Frédéric Miterrand ; JOSEPHA, de Christopher Frank ; TIR GROUPE, de Jean-Claude Missiaen )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : VICTOR, VICTORIA, de BLAKE EDWARDS

( Nommés : E.T., de Steven Spielberg ; YOL, de Yilmaz Guney et Sérif Goren ; LA MAITRESSE DU LIEUTENANT FRANCAIS, de Karel Reisz )

 

1983 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO : JEAN-CLAUDE CARRIERE et DANIEL VIGNE , pour LE RETOUR DE MARTIN GUERRE

ADAPTATION : JEAN AURENCHE, MICHEL GRISOLIA, PIERRE GRANIER-DEFERRE, pour L’ ETOILE DU NORD

MUSIQUE : MICHEL PORTAL, pour LE RETOUR DE MARTIN GUERRE

PHOTO : HENRI ALEKAN, pour LA TRUITE

SON : CLAUDE VILLAND, WILLIAM-ROBERT SIVEL, pour LA PASSANTE DU SANS-SOUCI

MONTAGE : NOELLE BOISSON, pour QU’ EST-CE QUI FAIT COURIR DAVID ?

DECOR : ALAIN NEGRE, pour LE RETOUR DE MARTIN GUERRE

 

Haut de page/Top

 

1984

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : GENE KELLY

 

MEILLEUR FILM : A NOS AMOURS , de MAURICE PIALAT

( Nommés : LE BAL, d’ Ettore Scola ; COUP DE FOUDRE, de Diane Kurys ; L’ ETE MEURTRIER, de Jean Becker ; TCHAO PANTIN, de Claude Berri )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ETTORE SCOLA, pour LE BAL

( Nommés : JEAN BECKER, pour L’ été meutrier ; CLAUDE BERRI, pour Tchao Pantin ; MAURICE PIALAT, pour A nos amours ; FRANCOIS TRUFFAUT, pour Vivement dimanche ! )

 

MEILLEUR ACTEUR : COLUCHE, pour TCHAO PANTIN

( Nommés : GERARD DEPARDIEU, pour Les Compères ; YVES MONTAND , pour Garçon ! ; ALAIN SOUCHON, pour L’ été meurtrier ; MICHEL SERRAULT, pour Mortelle randonnée )

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE ADJANI, pour L’ ETE MEURTRIER

( Nommées : FANNY ARDANT, pour Vivement dimanche ! ; NATHALIE BAYE , pour J’ ai épousé une ombre ; NICOLE GARCIA, pour Les mots pour le dire ; MIOU-MIOU, pour Coup de foudre )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : RICHARD ANCONINA, pour TCHAO PANTIN

( Nommés : FRANCOIS CLUZET, pour L’ été meurtrier ; BERNARD FRESSON, pour Garçon ! ; GUY MARCHAND, pour Coup de foudre ; JACQUES VILLERET, pour Garçon ! )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : SUZANNE FLON, pour L’ETE MEURTRIER

( Nommées : VICTORIA ABRIL, pour La lune dans le caniveau; AGNES SORAL, pour Tchao Pantin ; STEPHANE AUDRAN, pour Mortelle randonnée; SABINE AZEMA, pour La vie est un roman )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : RICHARD ANCONINA, pour TCHAO PANTIN

( Nommés : JACQUES PENOT, pour Au nom de tous les miens ; JEAN-HUGUES ANGLADE, pour L’ homme blessé ; FRANCOIS CLUZET, pour Vive la sociale )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : SANDRINE BONNAIRE, pour A NOS AMOURS

( Nommées : ELISABETH BOURGINE, pour Vive la sociale ; LAURE DUTHILLEUL, pour Le destin de Juliette ; AGNES SORAL, pour Tchao Pantin )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : RUE CASE NEGRES, d’EUZHAN PALCY

( Nommées : LA TRACE, de Bernard Favre ; LE DESTIN DE JULIETTE, de Aline Issermann ; LE DERNIER COMBAT, de Luc Besson )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : FANNY ET ALEXANDRE, d’INGMAR BERGMAN

( Nommés : CARMEN, de Carlos Saura ; LES DIEUX SONT TOMBES SUR LA TETE, de Jamie Uys ; TOOTSIE, de Sydney Pollack )

 

1984 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO : HERVE GUIBERT et PATRICE CHEREAU, pour L’HOMME BLESSE

ADAPTATION : SEBASTIEN JAPRISOT, pour L’ETE MEURTRIER

MUSIQUE : VLADIMIR COSMA, pour LE BAL

PHOTO : BRUNO NUYTTEN , pour TCHAO PANTIN

SON : JEAN LABUSSIERE et GERARD LAMPS, pour TCHAO PANTIN

MONTAGE : JACQUES WITTA, pour L’ ETE MEURTRIER

DECOR : HILTON MAC CONNICO, pour LA LUNE DANS LE CANIVEAU

 

## CESAR D’ HONNEUR : GEORGES DE BEAUREGARD ##

 

Haut de page/Top

 

1985

PRESIDENTE DU JURY : SIMONE SIGNORET

 

MEILLEUR FILM : LES RIPOUX, de CLAUDE ZIDI

( Nommés : L’ AMOUR A MORT , de Alain Resnais ; UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE , de Bertrand Tavernier ; LES NUITS DE LA PLEINE LUNE, de Eric Rohmer ; CARMEN, de Francesco Rosi )

 

MEILLEUR REALISATEUR : CLAUDE ZIDI, pour LES RIPOUX

( Nommés : FRANCESCO ROSI, pour Carmen ; ERIC ROHMER, pour Les nuits de la pleine lune ; ALAIN RESNAIS, pour L’ amour à mort ; BERTRAND TAVERNIER, pour Un dimanche à la campagne )

 

MEILLEUR ACTEUR : ALAIN DELON, pour NOTRE HISTOIRE

( Nommés : LOUIS DUCREUX, pour Un dimanche à la campagne ; GERARD DEPARDIEU pour Fort Saganne ; PHILIPPE NOIRET, pour Les Ripoux ; MICHEL PICCOLI , pour La diagonale du fou )

 

MEILLEURE ACTRICE : SABINE AZEMA, pour UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE

( Nommées : JULIA MIGENES JOHNSON, pour Carmen ; PASCALE OGIER, pour Les nuits de la pleine lune ; JANE BIRKIN, pour La pirate ; VALERIE KAPRISKY, pour La femme publique )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : RICHARD BOHRINGER, pour L’ ADDITION

( Nommés : LAMBERT WILSON, pour La femme publique ; FABRICE LUCHINI, pour Les nuits de la pleine lune ; BERNARD-PIERRE DONNADIEU, pour Rue barbare ; MICHEL AUMONT, pour Un dimanche à la campagne )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : CAROLINE CELLIER, pour L’ANNEE DES MEDUSES

( Nommées : VICTORIA ABRIL, pour L’ Addition ; CAROLE BOUQUET, pour Rive droite, rive gauche ; MARUSCHKA DETMERS, pour La Pirate ; ELISABETH BOURGINE, pour La septième cible )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : PIERRE-LOUP RAJOT, pour SOUVENIRS, SOUVENIRS

( Nommés : BENOIT REGENT, pour La diagonale du fou ; XAVIER DELUC, pour La Triche ; HIPPOLYTE GIRARDOT, pour Le bon plaisir )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : LAURE MARSAC , pour LA PIRATE

( Nommées : FANNY BASTIEN, pour Pinot simple flic ; SOPHIE DUEZ, pour Marche à l’ ombre ; EMMANUELLE BEART, pour Un amour interdit )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LA DIAGONALE DU FOU, de RICHARD DEMBO

( Nommées : SOUVENIRS, SOUVENIRS, de Ariel Zeitoun ; MARCHE A L’ OMBRE, de Michel Blanc ; BOY MEETS GIRL, de Leos Carax )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : AMADEUS, de MILOS FORMAN

( Nommés : GREYSTOKE, de Hugh Hudson ; MARIA’ S LOVERS, de Andrei Konchalovsky ; PARIS TEXAS, de Wim Wenders )

 

1985 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO : BERTRAND BLIER, pour NOTRE HISTOIRE

ADAPTATION : BERTRAND TAVERNIER et COLO TAVERNIER O’ HAGAN, pour UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE

MUSIQUE : MICHEL PORTAL, pour LES CAVALIERS DE L’ ORAGE

PHOTO : BRUNO DE KEYZER, pour UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, GUY LEVEL et HARALD MAURY, pour CARMEN

MONTAGE : NICOLE SAUNIER, pour LES RIPOUX

DECOR : JACQUES SAULNIER, pour UN AMOUR DE SWANN

COSTUMES : YVONNE SASSINOT DE NESLES, pour UN AMOUR DE SWANN

 

CESAR D’ HONNEUR : CHRISTINE GOUZE-RENAL, ALAIN POIRE, DANIELLE DARRIEUX, CHRISTIAN-JAQUE

 

Haut de page/Top

 

1986

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : JEAN-LOUIS BARRAULT

 

MEILLEUR FILM : TROIS HOMMES ET UN COUFFIN, de COLINE SERREAU

( Nommés : SUBWAY, de Luc Besson ; SANS TOI NI LOI, de Agnès Varda ; PERIL EN LA DEMEURE, de Michel Deville ; L’ EFFRONTEE, de Claude Miller )

 

MEILLEUR REALISATEUR : MICHEL DEVILLE, pour PERIL EN LA DEMEURE

( Nommés : CLAUDE MILLER, pour L’ Effrontée ; LUC BESSON, pour Subway ; AGNES VARDA, pour Sans toit ni loi ; COLINE SERREAU, pour Trois hommes et un couffin )

 

MEILLEUR ACTEUR : CHRISTOPHE LAMBERT, pour SUBWAY

( Nommés : GERARD DEPARDIEU, pour Police ; ROBIN RENUCCI, pour Escalier C ; MICHEL SERRAULT, pour On ne meurt que deux fois ; LAMBERT WILSON, pour Rendez-vous )

 

MEILLEURE ACTRICE : SANDRINE BONNAIRE, pour SANS TOIT NI LOI

( Nommées : CHARLOTTE RAMPLING, pour On ne meurt que deux fois ; ISABELLE ADJANI , pour Subway ; JULIETTE BINOCHE, pour Rendez-vous ; NICOLE GARCIA, pour Péril en la demeure )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : MICHEL BOUJENAH, pour TROIS HOMMES ET UN COUFFIN

( Nommés : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour Subway ; JEAN-PIERRE BACRI, pour Subway ; XAVIER DELUC, pour On ne meurt que deux fois ; MICHEL GALABRU, pour Subway )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : BERNADETTE LAFONT, pour L’EFFRONTEE

( Nommées : CATHERINE FROT, pour Escalier C ; ANEMONE, pour Péril en la demeure ; DOMINIQUE LAVANANT, pour Trois hommes et un couffin ; MACHA MERIL, pour Sans toit ni loi )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : WADECK STANCZAK, pour RENDEZ-VOUS

( Nommés : LUCAS BELVAUX, pour Poulet au vinaigre ; KADER BOUKHANEF, pour Le thé au harem d’ Archimède ; JACQUES BONNAFE, pour La tentation d’ Isabelle ; JEAN-PHILIPPE ECOFFEY, pour L’ Effrontée )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : CHARLOTTE GAINSBOURG, pour L’EFFRONTEE

( Nommées : CHARLOTTE VALANDREY, pour Rouge baiser ; EMMANUELLE BEART, pour L’amour en douce ; PHILIPPINE LEROY-BEAULIEU, pour Trois hommes et un couffin ; ZABOU, pour Billy-ze-kick )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LE THE AU HAREM D’ ARCHIMEDE, de MEHDI CHAREF

( Nommées : HAREM, de Arthur Joffé ; LA NUIT PORTE-JARRETELLES, de Virginie Thèvenet ; STRICTEMENT PERSONNEL, de Pierre Jolivet )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LA ROSE POURPRE DU CAIRE , de WOODY ALLEN

( Nommés : L’ ANNEE DU DRAGON, de Michael Cimino ; LA DECHIRURE, de Roland Joffé ; RAN, de Akira Kurosawa ; RECHERCHE SUSAN DESESPEREMENT, de Susan Seidelman )

 

1986 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : COLINE SERREAU , pour TROIS HOMMES ET UN COUFFIN

MUSIQUE : M. CASTINEIRA DE DIOS, ASTOR PIAZZOLA, pour TANGOS, L’EXIL DE GARDEL

PHOTO : JEAN PENZER, pour ON NE MEURT QUE DEUX FOIS

SON : HARALD et HARRICK MAURY, GERARD LAMPS, LUC PERINI, pour SUBWAY

MONTAGE : RAYMONDE GUYOT, pour PERIL EN LA DEMEURE

DECOR : ALEXANDRE TRAUNER, pour SUBWAY

COSTUMES : OLGA BERLUTI, CATHERINE GORNE-ACHDJIAN

AFFICHE : MICHEL LANDI, pour HAREM

## CESAR D’ HONNEUR : CLAUDE LANZMANN, JEAN DELANNOY ##

 

Haut de page/Top

 

1987

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : SEAN CONNERY

 

MEILLEUR FILM : THERESE, d’ALAIN CAVALIER

( Nommés : TENUE DE SOIREE, de Bertrand Blier ; MELO, de Alain Resnais ; JEAN DE FLORETTE, de Claude Berri ; 37° 2, LE MATIN, de Jean-Jacques Beineix )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ALAIN CAVALIER, pour THERESE

( Nommés : BERTRAND BLIER, pour Tenue de soirée ; ALAIN RESNAIS, pour Mélo ; CLAUDE BERRI, pour Jean de Florette ; JEAN-JACQUES BEINEIX, pour 37° 2, le matin )

 

MEILLEUR ACTEUR : DANIEL AUTEUIL; pour JEAN DE FLORETTE

( Nommés : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour 37° 2, le matin ; MICHEL BLANC, pour Tenue de soirée ; ANDRE DUSSOLIER, pour Mélo; CHRISTOPHE MALAVOY, pour La femme de la vie )

 

MEILLEURE ACTRICE : SABINE AZEMA, pour MELO

( Nommées : JULIETTE BINOCHE, pour Mauvais sang ; JANE BIRKIN, pour La femme de ma vie ; BEATRICE DALLE, pour 37° 2, le matin ; MIOU-MIOU, pour Tenue de soirée )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : PIERRE ARDITI, pour MELO

( Nommés : JEAN CARMET, pour Les Fugitifs ; GERARD DARMON, pour 37° 2, le matin ; CLAUDE PIEPLU, pour Le Paltoquet ; JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, pour La femme de ma vie )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : EMMANUELLE BEART, pour MANON DES SOURCES

( Nommées : CLEMENTINE CELARIE, pour 37° 2, le matin ; DANIELLE DARRIEUX, pour Le lieu du crime ; MARIE DUBOIS, pour Descente aux enfers ; JEANNE MOREAU , pour Le Paltoquet )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : ISAAC DE BANKOLE, pour MIC-MAC

( Nommés : CRIS CAMPION, pour Pirates ; REMI MARTIN, pour Conseil de famille ; JEAN-PHILIPPE ECOFFEY, pour Gardien de la nuit )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : CATHERINE MOUCHET, pour THERESE

( Nommées : MARIANNE BASLER, pour Rosa la rose, fille publique ; DOMINIQUE BLANC, pour La femme de ma vie ; JULIE DELPY, pour Mauvais sang )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LA FEMME DE MA VIE, de REGIS WARGNIER

( Nommées : NOIR ET BLANC, de Claire Devers ; JE HAIS LES ACTEURS, de Gérard Krawczyk ; BLACK MIC-MAC, de Thomas Gilou )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LE NOM DE LA ROSE , de JEAN-JACQUES ANNAUD

( Nommés : AFTER HOURS, de Martin Scorsese ; HANNAH ET SES SOEURS , de Woody Allen ; MISSION, de Roland Joffé ; OUT OF AFRICA, de Sydney Pollack )

 

1987 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : CAMILLE DE CASABIANCA, ALAIN CAVALIER, pour THERESE

MUSIQUE : HERBIE HANCOCK, pour AUTOUR DE MINUIT

PHOTO : PHILIPPE ROUSSELOT, pour THERESE

MONTAGE : ISABELLE DEDIEU , pour THERESE

SON : MICHEL DESROIS, WILLIAM FLAGEOLLET, CLAUDE VILLAND, BERNARD LEROUX

DECOR : PIERRE GUFFROY, pour PIRATES

COSTUMES : ANTHONY POWELL, pour PIRATES

AFFICHE : CHRISTIAN BLONDEL, pour 37° 2, LE MATIN

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN GABIN, JEAN-LUC GODARD ##

Haut de page/Top

 

1988

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : MILOS FORMAN

 

MEILLEUR FILM : AU REVOIR LES ENFANTS, de LOUIS MALLE

( Nommés : LES INNOCENTS , de André Téchiné ; LE GRAND CHEMIN, de Jean-Loup Hubert ; TANDEM, de Patrice Leconte ; SOUS LE SOLEIL DE SATAN, de Maurice Pialat )

 

MEILLEUR REALISATEUR : LOUIS MALLE, pour AU REVOIR LES ENFANTS

( Nommés : JEAN-LOUP HUBERT, pour Le grand chemin ; PATRICE LECONTE, pour Tandem ; MAURICE PIALAT, pour Sous le soleil de Satan ; ANDRE TECHINE, pour Les Innocents )

 

MEILLEUR ACTEUR : RICHARD BOHRINGER, pour LE GRAND CHEMIN

( Nommés : JEAN CARMET, pour Miss Mona ; GERARD DEPARDIEU, pour Sous le soleil de Satan ; GERARD JUGNOT, pour Tandem ; CHRISTOPHE MALAVOY, pour De guerre lasse ; JEAN ROCHEFORT, pour Tandem )

 

MEILLEURE ACTRICE : ANEMONE, pour LE GRAND CHEMIN

( Nommées : NASTASSJA KINSKI, pour Maladie d’ amour ; SANDRINE BONNAIRE, pour Sous le soleil de Satan ; CATHERINE DENEUVE, pour Agent trouble ; JEANNE MOREAU, pour Le Miraculé )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN-CLAUDE BRIALY, pour LES INNOCENTS

( Nommés : TOM NOVEMBRE, pour Agent trouble ; JEAN-PIERRE KALFON, pour Le cri du hibou ; GUY MARCHAND, pour Noyade interdite ; JEAN-PIERRE LEAUD, pour Les Keufs )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : DOMINIQUE LAVANANT, pour AGENT TROUBLE

( Nommées : SYLVIE JOLY, pour Le Miraculé ; ANNA KARINA, pour Cayenne Palace ; BERNADETTE LAFONT, pour Masques ; MARIE LAFORET, pour Fucking Fernand )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : THIERRY FREMONT, pour TRAVELLING AVANT

( Nommés : CRIS CAMPION, pour Champ d’ honneur ; PASCAL LEGITIMUS, pour L’ œil au beur(re) noir ; FRANCOIS NEGRET, pour Au revoir les enfants )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : MATHILDA MAY, pour LE CRI DU HIBOU

( Nommées : SOPHIE RENOIR, pour L’ ami de mon amie ; ANNE BROCHET, pour Masques ; JULIE DELPY, pour La passion Béatrice )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : L’ OEIL AU BEUR(RE) NOIR , de SERGE MEYNARD

( Nommées : AVRIL BRISE; de Liria Begeja ; LE JUPON ROUGE, de Geneviève Lefèbvre ; FLAG, de Jacques Santi ; LE MOINE ET LA SORCIERE , de Suzanne Schiffman )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LE DERNIER EMPEREUR , de BERNARDO BERTOLUCCI

( Nommés : LES AILES DU DESIR, de Wim Wenders ; LES INCORRUPTIBLES, de Brian de Palma ; INTERVISTA, de Federico Fellini ; LES YEUX NOIRS , de Nikita Mikhalkov )

 

1988 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : LOUIS MALLE, pour AU REVOIR LES ENFANTS

MUSIQUE : MICHEL PORTAL, pour CHAMP D’HONNEUR

PHOTO : RENATO BERTA, pour AU REVOIR LES ENFANTS

SON : JEAN-CLAUDE LAUREUX, CLAUDE VILLAND, BERNARD LEROUX, pour AU REVOIR LES ENFANTS

MONTAGE : EMMANUELLE CASTRO, pour AU REVOIR LES ENFANTS

DECOR : WILLY HOLT, pour AU REVOIR LES ENFANTS

COSTUMES : JACQUELINE MOREAU, pour LA PASSION BEATRICE

AFFICHE : SADI NOURI, STEPHANE BIELIKOFF, pour TANDEM

 

## CESAR D’ HONNEUR : SERGE SILBERMAN ##

 

Haut de page/Top

 

1989

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : PETER USTINOV

 

MEILLEUR FILM : CAMILLE CLAUDEL, de BRUNO NUYTTEN

( Nommés : LA LECTRICE, de Michel Deville ; L’ OURS, de Jean-Jacques Annaud ; LE GRAND BLEU, de Luc Besson ; LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE, de Etienne Chatiliez )

 

MEILLEUR REALISATEUR : JEAN-JACQUES ANNAUD, pour L’OURS

( Nommés : CLAUDE MILLER, pour La petite voleuse ; CLAUDE CHABROL, pour Une affaire de femmes ; LUC BESSON, pour Le grand bleu ; MICHEL DEVILLE, pour La Lectrice )

 

MEILLEUR ACTEUR : JEAN-PAUL BELMONDO, pour ITINERAIRE D’UN ENFANT GATE

( Nommés : RICHARD ANCONINA, pour Itinéraire d’ un enfant gâté ; DANIEL AUTEUIL, pour Quelques jours avec moi ; JEAN-MARC BARR, pour Le grand bleu ; GERARD DEPARDIEU, pour Camile Claudel )

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE ADJANI, pour CAMILLE CLAUDEL

( Nommées : CATHERINE DENEUVE, pour Drôle d’ endroit pour une rencontre ; CHARLOTTE GAINSBOURG, pour La petite voleuse ; ISABELLE HUPPERT, pour Une affaire de femmes ; MIOU-MIOU, pour La Lectrice )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : PATRICK CHESNAIS, pour LA LECTRICE

( Nommés : PATRICK BOUCHITEY, pour La vie est un long fleuve tranquille ; ALAIN CUNY, pour Camille Claudel ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Quelques jours avec moi ; JEAN RENO, pour Le grand bleu )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : HELENE VINCENT, pour LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

( Nommées : MARIA CASARES , pour La Lectrice ; FRANCOISE FABIAN, pour Trois places pour le 26 ; DOMINIQUE LAVANANT, pour Quelques jours avec moi ; MARIE TRINTIGNANT, pour Une affaire de femmes )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : STEPHANE FREISS, pour CHOUANS !

( Nommés : THOMAS LANGMANN, pour Les années sandwiches ; FRANCOIS NEGRET, pour De bruit et de fureur ; LAURENT GREVILL, pour Camille Claudel )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : CATHERINE JACOB, pour LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

( Nommées : NATHALIE CARDONE, pour Drôle d’ endroit pour une rencontre ; CLOTILDE DE BAYSER, pour L’ enfance de l’ art ; INGRID HELD , pour La maison assassinée )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE, d’ETIENNE CHATILIEZ

( Nommées : DROLE D’ ENDROIT POUR UNE RENCONTRE, de François Dupeyron ; CAMILLE CLAUDEL, de Bruno Nuytten ; CHOCOLAT, de Claire Denis )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : BAGDAD CAFE, de PERCY ADLON

( Nommés : BIRD, de Clint Eastwood ; QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT ? , de Robert Zemeckis ; SALAAM BOMBAY, de Mira Nair )

 

1989 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION ; FLORENCE QUENTIN et ETIENNE CHATILIEZ, pour LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

MUSIQUE : ERIC SERRA, pour LE GRAND BLEU

PHOTO : PIERRE LHOMME, pour CAMILLE CLAUDEL

SON : PIERRE BEFVE, FRANCOIS GROULT, GERARD LAMPS, pour LE GRAND BLEU

MONTAGE : NOELLE BOISSON, pour L’ OURS

DECOR : BERNARD VEZAT, pour CAMILLE CLAUDEL

COSTUMES : DOMINIQUE BORG, pour CAMILLE CLAUDEL

AFFICHE : LUC ROUX, STEPHANE BIELIKOFF, ANNIE MILLER, pour LA PETITE VOLEUSE

 

## CESAR D’ HONNEUR : BERNARD BLIER, PAUL GRIMAULT ##

 

Haut de page/Top

 

1990

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : KIRK DOUGLAS

 

MEILLEUR FILM : TROP BELLE POUR TOI, de BERTRAND BLIER

( Nommés : UN MONDE SANS PITIE, de Eric Rochant ; LA VIE ET RIEN D’ AUTRE, de Bertrand Tavernier ; NOCTURNE INDIEN, de Alain Corneau ; MONSIEUR HIRE, de Patrice Leconte )

 

MEILLEUR REALISATEUR : BERTRAND BLIER, pour TROP BELLE POUR TOI

( Nommés : BERTRAND TAVERNIER, pour La vie et rien d’ autre ; MILOS FORMAN, pour Valmont : ALAIN CORNEAU, pour Nocturne indien ; PATRICE LECONTE, pour Monsieur Hire )

 

MEILLEUR ACTEUR : PHILIPPE NOIRET, pour LA VIE ET RIEN D’AUTRE

( Nommés : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour Nocturne indien ; MICHEL BLANC, pour Monsieur Hire ; GERARD DEPARDIEU, pour Trop belle pour toi ; HIPPOLYTE GIRARDOT, pour Un monde sans pitié ; LAMBERT WILSON, pour Hiver 54 )

 

MEILLEURE ACTRICE : CAROLE BOUQUET, pour TROP BELLE POUR TOI

( Nommées : SABINE AZEMA, pour La vie et rien d’ autre ; JOSIANE BALASKO, pour Trop belle pour toi ; EMMANUELLE BEART, pour Les enfants du désordre ; SANDRINE BONNAIRE, pour Monsieur Hire )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : ROBERT HIRSCH, pour HIVER 54

( Nommés : FRANCOIS PERROT, pour La vie et rien d’ autre ; ROLAND BLANCHE, pour Trop belle pour toi ; JACQUES BONNAFFE, pour Baptême ; FRANCOIS CLUZET, pour Force majeure )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : SUZANNE FLON, pour LA VOUIVRE

( Nommées : SABINE HAUDEPIN, pour Force majeure ; LUDMILA MIKAEL, pour Noce blanche ; CLEMENTINE CELARIE, pour Nocturne indien ; MICHELINE PRESLE, pour I Want to Go Home )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : YVAN ATTAL, pour UN MONDE SANS PITIE

( Nommés : JEAN-YVES BERTELOOT, pour Baptême ; THIERRY FORTINEAU, pour Comédie d’ été ; PHILIPPE VOLTER, pour Les bois noirs ; MELVIL POUPAUD, pour La fille de 15 ans )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : VANESSA PARADIS , pour NOCE BLANCHE

( Nommées : DOMINIQUE BLANC, pour Je suis le seigneur du château ; ISABELLE GELINAS, pour Suivez cet avion ; VALERIE STROH, pour Baptême ; MIREILLE PERRIER, pour Un monde sans pitié )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : UN MONDE SANS PITIE, d’ERIC ROCHANT

( Nommées : SUIVEZ CET AVION, de Patrice Ambard ; LA SALLE DE BAIN, de John Lvoff ; PEAUX DE VACHES, de Patricia Mazuy ; TOLERANCE, de Pierre-Henry Salfati ; LA SOULE, de Michel Sibra )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LES LIAISONS DANGEREUSES, de STEPHEN FREARS

( Nommés : CINEMA PARADISO , de Giuseppe Tornatore ; RAIN MAN, de Barry Levinson ; SEXE, MENSONGES ET VIDEO, de Steven Soderbergh ; LE TEMPS DES GITANS , de Emir Kusturica )

 

1990 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : BERTRAND BLIER, pour TROP BELLE POUR TOI

MUSIQUE : OSWALD D’ ANDREA, pour LA VIE ET RIEN D’ AUTRE

PHOTO : YVES ANGELO, pour NOCTURNE INDIEN

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, PIERRE LENOIR, pour MONSIEUR HIRE

MONTAGE : CLAUDINE MERLIN, pour TROP BELLE POUR TOI

DECOR : PIERRE GUFFROY, pour VALMONT

COSTUMES : THEODOR PISTEK, pour VALMONT

AFFICHE : JOUINEAU, BOURDUGE, GILLES JOUIN, pour CINEMA PARADISO

 

Haut de page/Top

 

1991

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : SOPHIA LOREN

 

MEILLEUR FILM : CYRANO DE BERGERAC, de JEAN-PAUL RAPPENEAU

( Nommés : URANUS, de Claude Berri ; NIKITA, de Luc Besson ; LE MARI DE LA COIFFEUSE, de Patrice Leconte ; LE PETIT CRIMINEL, de Jacques Doillon )

 

MEILLEUR REALISATEUR : JEAN-PAUL RAPPENEAU, pour CYRANO DE BERGERAC

( Nommés : JACQUES DOILLON, pour Le petit criminel ; CLAUDE BERRI, pour Uranus ; LUC BESSON, pour Nikita ; PATRICE LECONTE, pour Le mari de la coiffeuse )

 

MEILLEUR ACTEUR : GERARD DEPARDIEU , pour CYRANO DE BERGERAC

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Lacenaire ; MICHEL PICCOLI, pour Milou en mai ; JEAN ROCHEFORT , pour Le mari de la coiffeuse ; MICHEL SERRAULT, pour Docteur Petiot ; FABRICE LUCHINI, pour La Discrète )

 

MEILLEURE ACTRICE : ANNE PARILLAUD, pour NIKITA

( Nommées : TSILLA CHELTON, pour Tatie Danielle ; ANNE BROCHET, pour Cyrano de Bergerac ; NATHALIE BAYE, pour Un week-end sur deux ; MIOU-MIOU, pour Milou en mai )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JACQUES WEBER, pour CYRANO DE BERGERAC

( Nommés : MAURICE GARREL, pour La Discrète ; DANIEL PREVOST, pour Uranus ; MICHEL DUCHAUSSOY, pour Milou en mai ; MICHEL GALABRU, pour Uranus )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : DOMINIQUE BLANC, pour MILOU EN MAI

( Nommées : THERESE LIOTARD, pour Le château de ma mère et La gloire de mon père ; ODETTE LAURE, pour Daddy nostalgie ; DANIELLE LEBRUN, pour Uranus ; CATHERINE JACOB, pour Tatie Danielle )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : GERALD THOMASSIN, pour LE PETIT CRIMINEL

( Nommés : PHILIPPE UCHAN, pour Le château de ma mère ; ALEX DESCAS , pour S’ en fout la mort ; MARC DURET, pour Nikita ; VINCENT PEREZ, pour Cyrano de Bergerac )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : JUDITH HENRY, pour LA DISCRETE

( Nommées : FLORENCE DAREL, pour Uranus : ISABELLE NANTY, pour Tatie Danielle ; CLOTILDE COURAU, pour Le petit criminel ; JUDITH GODRECHE, pour La Désenchantée )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LA DISCRETE, de CHRISTIAN VINCENT

( Nommées : MADO, POSTE RESTANTE, de Alexandre Abadachian ; HALFAOUINE, L’ ENFANT DES TERRASSES , de Ferid Boughedir ; UN WEEK-END SUR DEUX, de Nicole Garcia ; OUTREMER, de Brigitte Rouan )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LE CERCLE DES POETES DISPARUS, de PETER WEIR

( Nommés : LES AFFRANCHIS , de Martin Scorsese ; ATTACHE-MOI, de Pedro Almodovar ; PRETTY WOMAN, de Garry Marshall ; TAXI BLUES, de Pavel Lounguine )

 

1991 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : JEAN-PIERRE RONSSIN, CHRISTIAN VINCENT, pour LA DISCRETE

MUSIQUE : JEAN-CLAUDE PETIT, pour CYRANO DE BERGERAC

PHOTO : PIERRE LHOMME, pour CYRANO DE BERGERAC

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, PIERRE GAMET, pour CYRANO DE BERGERAC

MONTAGE : NOELLE BOISSON, pour CYRANO DE BERGERAC

DECOR : EZIO FRIGERIO, pour CYRANO DE BERGERAC

COSTUMES : FRANCA SQUARCIAPINO, pour CYRANO DE BERGERAC

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN-PIERRE AUMONT ##

Haut de page/Top

 

1992

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : MICHELE MORGAN

 

MEILLEUR FILM : TOUS LES MATINS DU MONDE, d’ALAIN CORNEAU

( Nommés : VAN GOGH, de Maurice Pialat ; MERCI LA VIE, de Bertrand Blier ; LA BELLE NOISEUSE, de Jacques Rivette )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ALAIN CORNEAU, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

( Nommés : BERTRAND BLIER, pour Merci la vie ; JACQUES RIVETTE, pour La belle noiseuse ; MAURICE PIALAT, pour Van Gogh ; ANDRE TECHINE , pour J’embrasse pas )

 

MEILLEUR ACTEUR : JACQUES DUTRONC, pour VAN GOGH

( Nommés : HIPPOLYTE GIRARDOT, pour Hors la vie ; GERARD JUGNOT, pour Une époque formidable ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Tous les matins du monde ; MICHEL PICCOLI, pour La belle noiseuse )

 

MEILLEURE ACTRICE : JEANNE MOREAU, pour LA VIEILLE QUI MARCHAIT DANS LA MER

( Nommées : EMMANUELLE BEART, pour La belle noiseuse ; JULIETTE BINOCHE, pour Les amants du Pont-Neuf ; ANOUK GRINBERG, pour Merci la vie ; IRENE JACOB, pour La double vie de Véronique )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN CARMET, pour MERCI LA VIE

( Nommés : BERNARD LE COQ , pour Van Gogh ; GERARD SETY, pour Van Gogh ; TICKY HOLGADO, pour Une époque formidable ; JEAN-CLAUDE DREYFUS, pour Délicatessen )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : ANNE BROCHET, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

( Nommées : HELENE VINCENT, pour J’embrasse pas ; JANE BIRKIN, pour La belle noiseuse ; CATHERINE JACOB, pour Merci la vie ; VALERIE LEMERCIER, pour L’ opération corned-beef )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : MANUEL BLANC, pour J’EMBRASSE PAS

( Nommés : THOMAS LANGMANN, pour Paris s’ éveille ; CHICK ORTEGA, pour Une époque formidable ; LAURENT GREVILL, pour L’ année de l’ éveil ; GUILLAUME DEPARDIEU, pour Tous les matins du monde )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : GERALDINE PAILHAS, pour LA NEIGE ET LE FEU

( Nommées : MARIE-LAURE DOUGNAC, pour Délicatessen ; ALEXANDRA LONDON, pour Van Gogh ; MARIE GILLAIN, pour Mon père, ce héros ; ELSA ZYLBERSTEIN, pour Van Gogh )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : DELICATESSEN, de MARC CARO et JEAN-PIERRE JEUNET

( Nommées : LES ARCANDIERS, de Manuel Sanchez ; FORTUNE EXPRESS, de Olivier Schatzky ; LUNE FROIDE, de Patrick Bouchitey ; L’ AUTRE , de Bernard Giraudeau )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : TOTO LE HEROS, de JACO VAN DORMAEL

( Nommés : URGA, de Nikita Mikhalkov ; ALICE , de Woody Allen ; DANSE AVEC LES LOUPS, de Kevin Costner ; LE SILENCE DES AGNEAUX, de Jonathan Demme ; THELMA ET LOUISE, de Ridley Scott )

 

1992 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : GILLES ADRIEN, MARC CARO, JEAN-PIERRE JEUNET, pour DELICATESSEN

MUSIQUE : JORDI SAVALL, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

PHOTO : YVES ANGELO, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

SON : PIERRE GAMET, GERARD LAMPS, PIERRE VERANY, ANNE LE CAMPION, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

MONTAGE : HERVE SCHNEID, pour DELICATESSEN

DECOR : JEAN-PHILIPPE CARP, KREKA KINAKOVIC, pour DELICATESSEN

COSTUMES : CORINNE JORRY, pour TOUS LES MATINS DU MONDE

## CESAR D’ HONNEUR : MICHELE MORGAN ##

 

Haut de page/Top

 

1993

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : MARCELLO MASTROIANNI

 

MEILLEUR FILM : LES NUITS FAUVES, de CYRIL COLLARD

( Nommés : INDOCHINE, de Régis Wargnier ; LA CRISE, de Coline Serreau ; L. 627, de Bertrand Tavernier ; LE PETIT PRINCE A DIT, de Christine Pascal ; UN COEUR EN HIVER, de Claude Sautet )

 

MEILLEUR REALISATEUR : CLAUDE SAUTET, pour UN COEUR EN HIVER

( Nommés : CYRIL COLLARD, pour Les nuits fauves ; CHRISTINE PASCAL, pour Le petit prince a dit ; BERTRAND TAVERNIER, pour L. 627 ; REGIS WARGNIER, pour INDOCHINE )

 

MEILLEUR ACTEUR : CLAUDE RICH, pour LE SOUPER

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Un coeur en hiver ; RICHARD BERRY, pour Le petit prince a dit ; CLAUDE BRASSEUR, pour Le Souper ; VINCENT LINDON, pour La Crise )

 

MEILLEURE ACTRICE : CATHERINE DENEUVE, pour INDOCHINE

( Nommées : ANEMONE, pour Le petit prince a dit ; EMMANUELLE BEART, pour Un coeur en hiver; JULIETTE BINOCHE, pour Fatale ; CAROLINE CELLIER, pour Le Zèbre )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : ANDRE DUSSOLIER, pour UN COEUR EN HIVER

( Nommées : FABRICE LUCHINI, pour Le retour de Casanova ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Max et Jérémie ; JEAN YANNE , pour Indochine ; PATRICK TIMSIT, pour La Crise )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : DOMINIQUE BLANC, pour INDOCHINE

( Nommées : BRIGITTE CATILLON, pour Un coeur en hiver ; MICHELE LAROQUE, pour La Crise ; MARIA PACOME, pour La Crise ; ZABOU, pour La Crise )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : EMMANUEL SALINGER, pour LA SENTINELLE

( Nommés : OLIVIER MARTINEZ, pour IP 5 ; JULIEN RASSAM, pour L’ Accompagnatrice ; GREGOIRE COLIN, pour Olivier, Olivier ; XAVIER BEAUVOIS, pour Nord )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : ROMANE BOHRINGER, pour LES NUITS FAUVES

( Nommées : ISABELLE CARRE, pour Beau fixe ; CHARLOTTE KADY, pour L. 627 ; LINH DAN PHAN, pour Indochine ; ELSA ZYLBERSTEIN, pour Beau fixe )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LES NUITS FAUVES, de CYRIL COLLARD

( Nommées : LA SENTINELLE, de Arnaud Desplechin ; NORD, de Xavier Beauvois ; LE ZEBRE, de Jean Poiret ; RIENS DU TOUT, de Cédric Klapisch )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : TALONS AIGUILLES, de PEDRO ALMODOVAR

( Nommés : L’ AMANT, de Jean-Jacques Annaud ; MARIS ET FEMMES, de Woody Allen ; THE PLAYER, de Robert Altman ; RETOUR A HOWARD’S END, de James Ivory )

 

1993 - LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO ou ADAPTATION : COLINE SERREAU, pour LA CRISE

MUSIQUE : GABRIEL YARED, pour L’AMANT

PHOTO : FRANCOIS CATONNE, pour INDOCHINE

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, GUILLAUME SCIAMA, pour INDOCHINE

MONTAGE : LISE BEAULIEU, pour LES NUITS FAUVES

DECOR : JACQUES BUFNOIR, pour INDOCHINE

COSTUMES : SYLVIE DE SEGONZAC, pour LE SOUPER

 

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN MARAIS, GERARD OURY ##

 

Haut de page/Top

 

1994

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : GERARD DEPARDIEU

 

MEILLEUR FILM : SMOKING et NO SMOKING, d’ALAIN RESNAIS

( Nommés : MA SAISON PREFEREE, de André Téchiné ; GERMINAL, de Claude Berri ; LES VISITEURS, de Jean-Marie Poiré ; BLEU, de Krzystof Kieslowski )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ALAIN RESNAIS, pour SMOKING et NO SMOKING

( Nommés : KRZYSTOF KIESLOWSKI, pour Bleu ; BERTRAND BLIER, pour Un, deux, trois, soleil ; CLAUDE BERRI, pour Germinal ; JEAN-MARIE POIRE, pour Les Visiteurs ; ANDRE TECHINE, pour Ma saison préférée )

 

MEILLEUR ACTEUR : PIERRE ARDITI, pour SMOKING et NO SMOKING

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Ma saison préférée ; MICHEL BOUJENAH, pour Le nombril du monde ; CHRISTIAN CLAVIER, pour Les Visiteurs ; JEAN RENO, pour Les Visiteurs )

 

MEILLEURE ACTRICE : JULIETTE BINOCHE , pour BLEU

( Nommées : SABINE AZEMA, pour Smoking et No Smoking ; JOSIANE BALASKO, pour Tout le monde n’ a pas eu la chance d’ avoir des parents communistes ; CATHERINE DENEUVE, pour Ma saison préférée ; ANOUK GRINBERG, pour Un, deux, trois, soleil ; MIOU-MIOU, pour Germinal )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : FABRICE LUCHINI, pour TOUT CA POUR CA

( Nommés : DIDIER BEZACE , pour Profil bas ; THOMAS LANGMANN, pour Le nombril du monde ; JEAN-ROGER MILO, pour Germinal ; JEAN-PIERRE DARROUSSIN, pour Cuisine et dépendances )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : VALERIE LEMERCIER, pour LES VISITEURS

( Nommées : MARTHE VILLALONGA, pour Ma saison préférée ; MYRIAM BOYER, pour Un, deux, trois, soleil ; JUDITH HENRY, pour Germinal ; MARIE TRINTIGNANT , pour Les Marmottes )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : OLIVIER MARTINEZ, pour UN, DEUX, TROIS, SOLEIL

( Nommés : CHRISTOPHER THOMPSON, pour Les Marmottes ; GUILLAUME DEPARDIEU, pour Cible émouvante ; MATHIEU KASSOVITZ, pour Métisse ; MELVIL POUPAUD, pour Les gens normaux n’ ont rien d’ exceptionnel )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : VALERIA BRUNI-TEDESCHI , pour LES GENS NORMAUX N’ ONT RIEN D’ EXCEPTIONNEL

( Nommées : FLORENCE PERNEL, pour Bleu ; VIRGINIE LEDOYEN, pour Les Marmottes ; CHIARA MASTROIANNI, pour Ma saison préférée ; KARIN VIARD, pour La nage indienne )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : L’ ODEUR DE LA PAPAYE VERTE, de TRAN ANH HUNG

( Nommées : LE FILS DU REQUIN, de Agnès Merlet ; LES GENS NORMAUX N’ONT RIEN D’EXCEPTIONNEL, de Laurence Ferreira-Barbosa ; CIBLE EMOUVANTE, de Pierre Salvadori ; METISSE, de Mathieu Kassovitz )

 

MEILLEUR FILM ETANGER : LA LECON DE PIANO, de JANE CAMPION

( Nommés : ADIEU MA CONCUBINE, de Chen Kaige ; MEURTRE MYSTERIEUX A MANHATTAN, de Woody Allen ; RAINING STONES, de Ken Loach ; THE SNAPPER, de Stephen Frears )

 

1994 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : JEAN-PIERRE BACRI, AGNES JAOUI, pour SMOKING et NO SMOKING

MUSIQUE : CHEB KHALED, pour UN, DEUX, TROIS, SOLEIL

PHOTO : YVES ANGELO, pour GERMINAL

SON : WILLIAM FLAGEOLLET, JEAN-CLAUDE LAUREUX pour BLEU

MONTAGE : JACQUES WITTA, pour BLEU

DECOR : JACQUES SAULNIER, pour SMOKING et NO SMOKING

COSTUMES : SYLVIE GAUTRELET, CAROLINE DE VIVAISE, BERNADETTE VILLARD, pour GERMINAL

 

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN CARMET ##

 

Haut de page/Top

 

1995

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : ALAIN DELON

 

MEILLEUR FILM : LES ROSEAUX SAUVAGES, d’ANDRE TECHINE

( Nommés : LEON, de Luc Besson ; ROUGE, de Krzystof Kieslowski ; LA REINE MARGOT, de Patrice Chéreau ; LE FILS PREFERE, de Nicole Garcia )

 

MEILLEUR REALISATEUR : ANDRE TECHINE, pour LES ROSEAUX SAUVAGES

( Nommés : KRZYSTOF KIESLOWSKI, pour Rouge ; NICOLE GARCIA, pour Le fils préféré ; LUC BESSON, pour Léon ; PATRICE CHEREAU, pour La reine Margot )

 

MEILLEUR ACTEUR : GERARD LANVIN, pour LE FILS PREFERE

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour La Séparation ; GERARD DEPARDIEU, pour Le Colonel Chabert ; JEAN RENO, pour Léon ; JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, pour Rouge )

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE ADJANI, pour LA REINE MARGOT

( Nommées : ANEMONE, pour Pas très catholique ; SANDRINE BONNAIRE, pour Jeanne la Pucelle ; ISABELLE HUPPERT, pour La Séparation ; IRENE JACOB, pour Rouge )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour LA REINE MARGOT

( Nommés : DANIEL RUSSO, pour Neuf mois ; BERNARD GIRAUDEAU, pour Le fils préféré ; FABRICE LUCHINI, pour Le Colonel Chabert ; CLAUDE RICH, pour La fille de D’ Artagnan )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : VIRNA LISI, pour LA REINE MARGOT

( Nommées : DOMINIQUE BLANC, pour La reine Margot ; MICHELE MORETTI, pour Les roseaux sauvages ; LINE RENAUD, pour J’ ai pas sommeil ; CATHERINE JACOB, pour Neuf mois )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : MATHIEU KASSOVITZ, pour REGARDE LES HOMMES TOMBER

( Nommés : FREDERIC GORNY, pour Les roseaux sauvages ; GAEL MOREL, pour Les roseaux sauvages ; STEPHANE RIDEAU, pour Les roseaux sauvages ; CHARLES BERLING, pour Petits arrangements avec les morts )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : ELODIE BOUCHEZ, pour LES ROSEAUX SAUVAGES

( Nommées : MARIE BUNEL, pour Couples et amants ; SANDRINE KIBERLAIN, pour Les Patriotes ; VIRGINIE LEDOYEN, pour L’ eau froide ; ELSA ZYLBERSTEIN, pour Mina Tannenbaum )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : REGARDE LES HOMMES TOMBER, de JACQUES AUDIARD

( Nommées : MINA TANNENBAUM, de Martine Dugowson ; PETITS ARRANGEMENTS AVEC LES MORTS, de Pascale Ferran ; PERSONNE NE M’AIME, de Marion Vernoux ; LE COLONELCHABERT, de Yves Angelo )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : 4 MARIAGES ET UN ENTERREMENT, de MIKE NEWELL

( Nommés : JOURNAL INTIME, de Nanni Moretti ; LA LISTE DE SCHINDLER, de Steven Spielberg ; PULP FICTION , de Quentin Tarantino ; SHORT CUTS, de Robert Altman )

 

1995 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : OLIVIER MASSART, GILLES TAURAND, ANDRE TECHINE, pour LES ROSEAUX SAUVAGES

MUSIQUE : ZBIGNIEW PREISNER, pour ROUGE

PHOTO : PHILIPPE ROUSSELOT, pour LA REINE MARGOT

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, JEAN-PAUL MUGEL, pour FARINELLI

MONTAGE : JULIETTE WELFLING, pour REGARDE LES HOMMES TOMBER

DECOR : GIANNI QUARANTA, pour FARINELLI

COSTUMES : MOIDELE BICKEL, pour LA REINE MARGOT

## CESAR D’ HONNEUR : JEANNE MOREAU ##

 

Haut de page/Top

 

1996

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : PHILIPPE NOIRET

 

MEILLEUR FILM : LA HAINE, de MATHIEU KASSOVITZ

( Nommés : NELLY ET MONSIEUR ARNAUD, de Claude Sautet ; LE BONHEUR EST DANS LE PRE, de Etienne Chatiliez ; GAZON MAUDIT, de Josiane Balasko ; LA CEREMONIE, de Claude Chabrol ; LE HUSSARD SUR LE TOIT, de Jean-Paul Rappeneau )

 

MEILLEUR REALISATEUR : CLAUDE SAUTET, pour NELLY ET MONSIEUR ARNAUD

( Nommés : JOSIANE BALASKO, pour Gazon maudit ; ETIENNE CHATILIEZ, pour Le bonheur est dans le pré ; MATHIEU KASSOVITZ, pour La Haine ; CLAUDE CHABROL, pour La Cérémonie ; JEAN-PAUL RAPPENEAU, pour Le hussard sur le toit )

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL SERRAULT, pour NELLY ET MONSIEUR ARNAUD

( Nommés : ALAIN CHABAT, pour Gazon maudit ; VINCENT CASSEL, pour La Haine ; FRANCOIS CLUZET, pour Les Apprentis ; JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, pour Fiesta )

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE HUPPERT, pour LA CEREMONIE

( Nommées : SABINE AZEMA, pour Le bonheur est dans le pré ; EMMANUELLE BEART, pour Nelly et monsieur Arnaud ; JULIETTE BINOCHE, pour Le hussard sur le toit ; SANDRINE BONNAIRE, pour La Cérémonie )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : EDDY MITCHELL, pour LE BONHEUR EST DANS LE PRE

( Nommés : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour Nelly et monsieur Arnaud ; JEAN-PIERRE CASSEL, pour La Cérémonie ; TICKY HOLGADO, pour Gazon maudit ; MICHEL LONSDALE, pour Nelly et monsieur Arnaud )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : ANNIE GIRARDOT, pour LES MISERABLES

( Nommées : JACQUELINE BISSET, pour La Cérémonie ; CARMEN MAURA, pour Le bonheur est dans le pré ; CLAIRE NADEAU, pour Nelly et monsieur Arnaud ; CLOTILDE COURAU, pour ELISA )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : GUILLAUME DEPARDIEU , pour LES APPRENTIS

( Nommés : HUBERT KOUNDE, pour La Haine ; OLIVIER SITRUK, pour L’ Appât ; VINCENT CASSEL, pour La Haine ; SAID TAGHMAOUI, pour La Haine )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : SANDRINE KIBERLAIN, pour EN AVOIR (OU PAS)

( Nommées : ISABELLE CARRE, pour Le hussard sur le toit ; CLOTILDE COURAU, pour Elisa ; MARIE GILLAIN, pour L’ Appât ; VIRGINIE LEDOYEN, pour La fille seule )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : LES TROIS FRERES, de DIDIER BOURDON et BERNARD CAMPAN

( Nommées : EN AVOIR (OU PAS) , de Laetitia Masson ; ROSINE, de Christine Carrière ; PIGALLE, de Karim Dridi ; ETAT DES LIEUX, de Jean-François Richet )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LAND AND FREEDOM, de KEN LOACH

( Nommés : SMOKE, de Wayne Wang et Paul Auster ; SUR LA ROUTE DE MADISON, de Clint Eastwood ; UNDERGROUND, de Emir Kusturica ; USUAL SUSPECTS, de Bryan Singer )

 

1996 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : TELSHE BOORMAN, JOSIANE BALASKO, pour GAZON MAUDIT

MUSIQUE : MICHEL COLOMBIER, ZBIGNIEW PREISNER, pour ELISA

PHOTO : THIERY ARBOGAST, pour LE HUSSARD SUR LE TOIT

SON : DOMINIQUE HENNEQUIN, PIERRE GAMET, JEAN GOUDIER, pour LE HUSSARD SUR LE TOIT

MONTAGE : SCOTT STEVENSON, MATHIEU KASSOVITZ, pour LA HAINE

DECOR : JEAN RABASSE, pour LA CITE DES ENFANTS PERDUS

COSTUMES : CHRISTIAN GASC, pour MADAME BUTTERFLY

 

## CESAR D’ HONNEUR : HENRI VERNEUIL ##

 

Haut de page/Top

 

1997

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : ANNIE GIRARDOT

 

MEILLEUR FILM : RIDICULE, de PATRICE LECONTE

( Nommés : CAPITAINE CONAN, de Bertrand Tavernier ; UN AIR DE FAMILLE, de Cédric Klapisch ; PEDALE DOUCE, de Gabriel Aghion ; LES VOLEURS, de André Téchiné ; MICROCOSMOS, de Claude Nuridsany et Marie Perennou )

 

MEILLEURS REALISATEURS:

PATRICE LECONTE, pour RIDICULE

BERTRAND TAVERNIER, pour CAPITAINE CONAN

( Nommés : JACQUES AUDIARD, pour Un héros très discret ; CEDRIC KLAPISCH, pour Un air de famille ; ANDRE TECHINE, pour Les Voleurs )

 

MEILLEUR ACTEUR : PHILIPPE TORRETON, pour CAPITAINE CONAN

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Le huitième jour ; CHARLES BERLING, pour Ridicule ; FABRICE LUCHINI, pour Beaumarchais l’ insolent ; PATRICK TIMSIT, pour Pédale douce )

 

MEILLEURE ACTRICE : FANNY ARDANT, pour PEDALE DOUCE

( Nommées : CATHERINE DENEUVE, pour Les Voleurs ; ANOUK GRINBERG, pour Mon homme ; CHARLOTTE GAINSBOURG, pour Love, etc. ; MARIE TRINTIGNANT , pour Le cri de la soie )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN-PIERRE DARROUSSIN, pour UN AIR DE FAMILLE

( Nommés : JACQUES GAMBLIN, pour Pédale douce ; BERNARD GIRAUDEAU, pour Ridicule ; ALBERT DUPONTEL, pour Un héros très discret ; JEAN ROCHEFORT, pour Ridicule )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : CATHERINE FROT, pour UN AIR DE FAMILLE

( Nommées : VALERIA BRUNI-TEDESCHI, pour Mon homme ; AGNES JAOUI, pour Un air de famille ; SANDRINE KIBERLAIN, pour Un héros très discret ; MICHELE LAROQUE, pour Pédale douce )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : MATHIEU AMALRIC, pour COMMENT JE ME SUIS DISPUTE... (MA VIE SEXUELLE)

( Nommés : SAMUEL LE BIHAN, pour Capitaine Conan ; BENOIT MAGIMEL, pour Les Voleurs ; BRUNO PUTZULU, pour Les aveux de l’ innocent ; PHILIPPE TORRETON, pour Capitaine Conan )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : LAURENCE COTE, pour LES VOLEURS

( Nommées : JEANNE BALIBAR, pour Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle) ; GARANCE CLAVEL, pour Chacun cherche son chat ; EMMANUELLE DEVOS, pour Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle) ; MONICA BELLUCCI, pour L’ Appartement )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : Y AURA-T-IL DE LA NEIGE A NOEL ? , de SANDRINE VEYSSET

( Nommées : L’ APPARTEMENT, de Gilles Mimouni ; MICROCOSMOS, de Claude Nuridsany et Marie Perennou ; ENCORE, de Pascal Bonitzer ; BERNIE, de Albert Dupontel )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : BREAKING THE WAVES, de LARS VON TRIER

( Nommés : LE FACTEUR, de Michael Radford ; FARGO, de Joel et Ethan Coen ; LA PROMESSE, de Luc et Jean-Pierre Dardenne ; SECRETS ET MENSONGES, de Mike Leigh )

 

1997 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : JEAN-PIERRE BACRI, AGNES JAOUI, CEDRIC KLAPISCH, pour UN AIR DE FAMILLE

MUSIQUE : BRIUNO COULAIS, pour MICROCOSMOS

PHOTO : CLAUDE NURIDSANY, MARIE PERENNOU, HUGHES RYFELL, THIERRY MACHADO, pour MICROCOSMOS

SON : PHILIPPE BARBEAU, BERNARD LE ROUX, pour MICROCOSMOS

MONTAGE : MARIE-JOSEPHE YOYOTTE, FLORENCE RICARD, pour MICROCOSMOS

DECOR : IVAN MAUSSION, pour RIDICULE

COSTUMES : CHRISTIAN GASC, pour RIDICULE

## CESAR D’ HONNEUR : CHARLES AZNAVOUR ##

 

Haut de page/Top

 

1998

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : JULIETTE BINOCHE

 

MEILLEUR FILM : ON CONNAIT LA CHANSON, d’ALAIN RESNAIS

( Nommés : MARIUS ET JEANNETTE, de Robert Guediguian, WESTERN, de Manuel Poirier ; LE CINQUIEME ELEMENT, de Luc Besson ; LE BOSSU, de Philippe de Broca )

 

MEILLEUR REALISATEUR : LUC BESSON, pour LE CINQUIEME ELEMENT

( Nommés : ROBERT GUEDIGUIAN, pour Marius et Jeannette ; ALAIN CORNEAU, pour Le Cousin ; MANUEL POIRIER, pour Western ; ALAIN RESNAIS, pour On connaît la chanson )

 

MEILLEUR ACTEUR : ANDRE DUSSOLIER, pour ON CONNAIT LA CHANSON

( Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Le Bossu ; ALAIN CHABAT, pour Didier ; CHARLES BERLING, pour Nettoyage à sec ; PATRICK TIMSIT, pour Le Cousin )

 

MEILLEURE ACTRICE : ARIANE ASCARIDE, pour MARIUS ET JEANNETTE

( Nommées : SABINE AZEMA, pour On connaît la chanson ; MARIE GILLAIN, pour Le Bossu ; SANDRINE KIBERLAIN, pour Le septième ciel ; MIOU-MIOU, pour Nettoyage à sec )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN-PIERRE BACRI, pour ON CONNAIT LA CHANSON

( Nommés : JEAN-PIERRE DARROUSSIN, pour Marius et Jeannette ; GERARD JUGNOT, pour Marthe ; VINCENT PEREZ, pour Le Bossu ; LAMBERT WILSON, pour On connaît la chanson )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : AGNES JAOUI, pour ON CONNAIT LA CHANSON

( Nommées : PASCALE ROBERTS, pour Marius et Jeannette ; MATHILDE SEIGNER, pour Nettoyage à sec ; MARIE TRINTIGNANT, pour Le Cousin ; KARIN VIARD, pour Les Randonneurs )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : STANISLAS MERHAR, pour NETTOYAGE A SEC

( Nommés : SACHA BOURDO, pour Western ; JOSE GARCIA, pour La vérité si je mens ! ; SERGI LOPEZ, pour Western ; VINCENT ELBAZ, pour Les Randonneurs )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : EMMA DE CAUNES, pour UN FRERE

( Nommées : JEANNE BALIBAR , pour J’ ai horreur de l’ amour ; ISABELLE CARRE, pour La femme défendue ; AMIRA CASAR, pour La vérité si je mens ! ; LAETITIA PESANTI, pour Marius et Jeannette )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : DIDIER, d’ALAIN CHABAT

( Nommées : L’ AUTRE COTE DE LA MER, de Dominique Cabrera ; MA VIE EN ROSE, de Alain Berliner ; LES DEMONS DE JESUS, de Bernie Bonvoisin ; LA VIE DE JESUS, de Bruno Dumont )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LES VIRTUOSES, de MARK HERMAN

( Nommés : HANA-BI, de Takeshi Kitano ; LE PATIENT ANGLAIS, de Anthony Minghella ; THE FULL MONTY , de Peter Cattaneo ; TOUT LE MONDE DIT I LOVE YOU, de Woody Allen )

 

1998 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : JEAN-PIERRE BACRI, AGNES JAOUI, pour ON CONNAIT LA CHANSON

MUSIQUE : BERNARDO SANDOVAL, pour WESTERN

PHOTO : THIERRY ARBOGAST, pour LE CINQUIEME ELEMENT

SON : JEAN-PIERRE LAFORCE, PIERRE LENOIR, MICHEL KLOCHENDLER, pour ON CONNAIT LA CHANSON

MONTAGE : HERVE DE LUZE, pour ON CONNAIT LA CHANSON

DECOR : DAN WEIL, pour LE CINQUIEME ELEMENT

COSTUMES : CHRISTIAN GASC, pour LE BOSSU

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN-LUC GODARD ##

Haut de page/Top

 

1999

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : ISABELLE HUPPERT

 

MEILLEUR FILM : LA VIE REVEE DES ANGES, d’ERICK ZONCA

( Nommés : PLACE VENDOME, de Nicole Garcia ; TAXI, de Gérard Pirès ; CEUX QUI M’ AIMENT PRENDRONT LE TRAIN , de Patrice Chéreau ; LE DINER DE CONS, de Francis Véber )

 

MEILLEUR REALISATEUR : PATRICE CHEREAU, pour CEUX QUI M’AIMENT PRENDRONT LE TRAIN

( Nommés : ERICK ZONCA, pour La vie rêvée des anges ; NICOLE GARCIA, pour Place Vendôme ; FRANCIS VEBER, pour Le dîner de cons ; GERARD PIRES, pour Taxi )

 

MEILLEUR ACTEUR : JACQUES VILLERET, pour LE DINER DE CONS

( Nommés : ANTOINE DE CAUNES, pour L’ homme est une femme comme les autres ; PASCAL GREGGORY, pour Ceux qui m’aiment prendront le train ; CHARLES BERLING, pour L’Ennui ; JEAN-PIERRE DARROUSSIN, pour Le Poulpe )

 

MEILLEURE ACTRICE : ELODIE BOUCHEZ, pour LA VIE REVEE DES ANGES

( Nommées : CATHERINE DENEUVE, pour Place Vendôme ; ISABELLE HUPPERT, pour L’ école de la chair ; SANDRINE KIBERLAIN, pour A vendre ; MARIE TRINTIGNANT, pour Comme elle respire )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : DANIEL PREVOST, pour LE DINER DE CONS

( Nommés : JACQUES DUTRONC, pour Place Vendôme ; BERNARD FRESSON, pour Place Vendôme ; VINCENT PEREZ, pour Ceux qui m’ aiment prendront le train ; JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, pour Ceux qui m’aiment prendront le train )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : DOMINIQUE BLANC, pour CEUX QUI M’AIMENT PRENDRONT LE TRAIN

( Nommées : CATHERINE FROT, pour Le dîner de cons ; ANEMONE, pour Lautrec ; ARIELLE DOMBASLE, pour L’ Ennui ; EMMANUELLE SEIGNER, pour Place Vendôme )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : BRUNO PUTZULU, pour PETITS DESORDRES AMOUREUX

( Nommés : LIONEL ABELANSKI, pour Train de vie ; GUILLAUME CANET, pour En plein coeur ; ROMAIN DURIS, pour Gadjo Dilo ; SAMY NACERI, pour Taxi )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : NATACHA REGNIER, pour LA VIE REVEE DES ANGES

( Nommées : MARION COTILLARD, pour Taxi ; HELENE DE FOUGEROLLES, pour Que la lumière soit ! ; RONA HARTNER, pour Gadjo Dilo ; SOPHIE GUILLEMIN, pour L’ ennui )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : DIEU SEUL ME VOIT, de BRUNO PODALYDES

( Nommées : L’ ARRIERE-PAYS, de Jacques Nolot ; JEANNE ET LE GARCON FORMIDABLE, de Olivier Ducastel et Jacques Martineau ; LE GONE DU CHAABA, de Christophe Ruggia ; LA VIE REVEE DES ANGES, de Erick Zonca )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LA VIE EST BELLE, de ROBERTO BENIGNI

( Nommés : CENTRAL DO BRASIL, de Walter Salles ; FESTEN, de Thomas Vinterberg ; IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN, de Steven Spielberg ; TITANIC, de James Cameron )

 

1999 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : FRANCIS VEBER, pour LE DINER DE CONS

MUSIQUE : TONY GATLIF, pour GADJO DILO

PHOTO : ERIC GAUTIER, pour CEUX QUI M’AIMENT PRENDRONT LE TRAIN

SON : VINCENT TULLI, VINCENT ARNARDI, pour TAXI

MONTAGE : VERONIQUE LANGE, pour TAXI

DECOR : JACQUES ROUXEL, pour LAUTREC

COSTUMES : PIERRE-JEAN LARROQUE, pour LAUTREC

## CESAR D’ HONNEUR : JEAN ROCHEFORT ##

 

Haut de page/Top

 

2000

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : ALAIN DELON

 

MEILLEUR FILM : VENUS BEAUTE (INSTITUT), de TONIE MARSHALL

( Nommés : LES ENFANTS DU MARAIS, de Jean Becker ; EST-OUEST, de Régis Wargnier ; LA FILLE SUR LE PONT, de Patrice Leconte ; JEANNE D’ ARC, de Luc Besson )

 

MEILLEUR REALISATEUR : TONIE MARSHALL, pour VENUS BEAUTE (INSTITUT)

( Nommés : JEAN BECKER, pour Les enfants du marais ; LUC BESSON, pour Jeanne d’ Arc ; MICHEL DEVILLE, pour La maladie de Sachs ; PATRICE LECONTE, pour La fille sur le pont ; REGIS WARGNIER, pour Est-Ouest )

 

MEILLEUR ACTEUR : DANIEL AUTEUIL, pour LA FILLE SUR LE PONT

( Nommés : JEAN-PIERRE BACRI, pour Kennedy et moi ; ALBERT DUPONTEL, pour La maladie de Sachs ; VINCENT LINDON, pour Ma petite entreprise ; PHILIPPE TORRETON, pour Ca commence aujourd’hui )

 

MEILLEURE ACTRICE : KARIN VIARD , pour HAUT LES COEURS !

( Nommées : NATHALIE BAYE , pour Vénus Beauté (Institut) ; SANDRINE BONNAIRE, pour Est-Ouest ; CATHERINE FROT, pour La Dilettante ; VANESSA PARADIS, pour La fille sur le pont )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : FRANCOIS BERLEAND, pour MA PETITE ENTREPRISE

( Nommés : JACQUES DUFILHO, pour C’est quoi la vie ? ; ANDRE DUSSOLIER, pour Les enfants du marais ; CLAUDE RICH, pour La Bûche ; ROSCHDY ZEM, pour Ma petite entreprise )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : CHARLOTTE GAINSBOURG, pour LA BUCHE

( Nommées : CATHERINE MOUCHET, pour Ma petite entreprise ; BULLE OGIER, pour Vénus Beauté (Institut) ; LINE RENAUD, pour Belle maman ; MATHILDE SEIGNER, pour Vénus Beauté (Institut) )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN ; ERIC CARAVACA, pour C’EST QUOI LA VIE ?

( Nommés : CLOVIS CORNILLAC, pour Karnaval ; ROMAIN DURIS, pour Peut-être ; LAURENT LUCAS, pour Haut les coeurs ! ; ROBINSON STEVENIN, pour Mauvaises fréquentations )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : AUDREY TAUTOU, pour VENUS BEAUTE ( INSTITUT)

( Nommées : VALENTINA CERVI, pour Rien sur Robert ; EMILIE DEQUENNE, pour Rosetta ; BARBARA SCHULZ, pour La Dilettante ; SYLVIE TESTUD, pour Karnaval )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : VOYAGES, d’EMMANUEL FINKIEL

( Nommées : LA BUCHE, de Daniéle Thompson ; LES CONVOYEURS ATTENDENT, de Benoît Mariage ; HAUT LES COEURS, de Solveig Anspach ; KARNAVAL, de Thomas Vincent )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : TOUT SUR MA MERE, de PEDRO ALMODOVAR

( Nommés : DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH, de Spike Jonze ; EYES WIDE SHUT, de Stanley Kubrick ; GHOST DOG, de Jim Jarmusch ; LA LIGNE ROUGE, de Terrence Malick )

 

2000 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : TONIE MARSHALL, pour VENUS BEAUTE (INSTITUT)

MUSIQUE : BRUNO COULAIS, pour HIMALAYA, L’ENFANCE D’UN CHEF

PHOTO : ERIC GUICHARD, pour HIMALAYA, L’ENFANCE D’UN CHEF

SON : VINCENT TULLI, FRANCOIS GROULT, BRUNO TARRIERE, pour JEANNE D’ARC

MONTAGE : EMMANUELLE CASTRO, pour VOYAGES

DECOR : PHILIPPE CHIFFRE, pour REMBRANDT

COSTUMES : CATHERINE LETERRIER, pour JEANNE D’ ARC

CESAR D’ HONNEUR : JEAN-PIERRE LEAUD, JOSIANE BALASKO, GEORGES CRAVENNE, MARTIN SCORSESE

Haut de page/Top

 

2001

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : DANIEL AUTEUIL

 

MEILLEUR FILM : LE GOUT DES AUTRES, d’AGNES JAOUI

( Nommés : UNE AFFAIRE DE GOUT , de Bernard Rapp ; SAINT-CYR, de Patricia Mazuy ; HARRY, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN, de Dominik Moll ; LES BLESSURES ASSASSINES, de Jean-Pierre Denis )

 

MEILLEUR REALISATEUR : DOMINIK MOLL, pour HARRY, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

( Nommés : MATHIEU KASSOVITZ, pour Les rivières pourpres ; AGNES JAOUI, pour Le goût des autres ; PATRICIA MAZUY, pour Saint-Cyr ; JEAN-PIERRE DENIS, pour Les blessures assassines )

 

MEILLEUR ACTEUR : SERGI LOPEZ, pour HARRY, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

( Nommés : JEAN-PIERRE BACRI, pour Le goût des autres ; BERNARD GIRAUDEAU, pour Une affaire de goût ; CHARLES BERLING, pour Les destinées sentimentales ; PASCAL GREGGORY, pour La confusion des genres )

 

MEILLEURE ACTRICE : DOMINIQUE BLANC, pour STAND BY

( Nommées : JULIETTE BINOCHE, pour La veuve de Saint-Pierre ; ISABELLE HUPPERT, pour Saint-Cyr ; EMMANUELLE BEART, pour Les destinées sentimentales ; MURIEL ROBIN, pour Marie-Line )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : GERARD LANVIN, pour LE GOUT DES AUTRES

( Nommés : ALAIN CHABAT, pour Le goût des autres ; EMIR KUSTURICA, pour La veuve de Saint-Pierre ; JEAN-PIERRE KALFON, pour Saint-Cyr ; LAMBERT WILSON, pour Jet Set )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : ANNE ALVARO, pour LE GOUT DES AUTRES

( Nommées : AGNES JAOUI, pour Le goût des autres ; FLORENCE THOMASSIN, pour Une affaire de goût ; MATHILDE SEIGNER, pour Harry, un ami qui vous veut du bien ; JEANNE BALIBAR, pour Ca ira mieux demain )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : JALIL LESPERT, pour RESSOURCES HUMAINES

( Nommés : JEAN-PIERRE LORIT, pour Une affaire de goût ; CYRILLE THOUVENIN, pour La confusion des genres ; BORIS TERRAL, pour Le roi danse ; MALIK ZIDI, pour Gouttes d’ eau sur pierres brûlantes )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : SYLVIE TESTUD , pour LES BLESSURES ASSASSINES

( Nommées : BERENICE BEJO, pour Meilleur espoir féminin ; SOPHIE GUILLEMIN, pour Harry, un ami qui vous veut du bien ; ISILD LE BESCO, pour Sade ; JULIE-MARIE PARMENTIER, pour Les blessures assassines )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : RESSOURCES HUMAINES, de LAURENT CANTET

( Nommées : SCENES DE CRIMES, de Frédéric Schoendorffer ; NATIONALE 7, de Jean-Pierre Sinapi ; LA SQUALE, de Fabrice Genestal ; STAND BY, de Roch Stephanik )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : IN THE MOOD FOR LOVE, de WONG KAR WAI

( Nommés : BILLY ELLIOT, de Stephen Daldry, AMERICAN BEAUTY, de Sam Mendes ; YI YI, de Edward Yang ; DANCER IN THE DARK, de Lars von Trier )

 

2001 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ou ADAPTATION : AGNES JAOUI, JEAN-PIERRE BACRI, pour LE GOUT DES AUTRES

MUSIQUE : TONY GATLIF, TOMATITO, SHEIKH AHMAD AL TUNI, LA CAITA, pour VENGO

PHOTO : AGNES GODARD, pour BEAU TRAVAIL

SON : FRANCOIS MAUREL, GERARD LAMPS, GERARD HARDY, pour HARRY, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

MONTAGE : YANNICK KERGOAT, pour HARRY, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

DECOR : JEAN RABASSE, pour VATEL

COSTUMES : EDITH VESPERINI, JEAN-DANIEL VUILLERMOZ, pour SAINT-CYR

##CESAR D’ HONNEUR : DARRY COWL, CHARLOTTE RAMPLING, AGNES VARDA##

 

Haut de page/Top

 

2002

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : NATHALIE BAYE

 

MEILLEUR FILM : LE FABULEUX DESTIN D’ AMELIE POULAIN , de JEAN-PIERRE JEUNET

(Nommés : LA CHAMBRE DES OFFICIERS, de François Dupeyron ; CHAOS, de Coline Serreau ; SOUS LE SABLE, de François Ozon ; SUR MES LEVRES, de Jacques Audiard )

 

MEILLEUR REALISATEUR : JEAN-PIERRE JEUNET, pour LE FABULEUX DESTIN D’AMELIE POULAIN

( Nommés : JACQUES AUDIARD, pour Sur mes lèvres ; PATRICE CHEREAU, pour Intimité ; FRANCOIS DUPEYRON, pour La chambre des officiers ; FRANCOIS OZON , pour Sous le sable )

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL BOUQUET, pour COMMENT J’AI TUE MON PERE

( Nommés : ERIC CARAVACA, pour La chambre des officiers ; VINCENT CASSEL, pour Sur mes lèvres ; ANDRE DUSSOLIER, pour Tanguy ; JACQUES DUTRONC, pour C’est la vie )

 

MEILLEURE ACTRICE : EMMANUELLE DEVOS, pour SUR MES LEVRES

( Nommées : CATHERINE FROT, pour Chaos ; ISABELLE HUPPERT, pour La Pianiste ; CHARLOTTE RAMPLING, pour Sous le sable ; AUDREY TAUTOU, pour Le fabuleux destin d’ Amélie Poulain )

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : ANDRE DUSSOLIER, pour LA CHAMBRE DES OFFICIERS

( Nommés : EDOUARD BAER, pour Betty Fisher et autres histoires ; JAMEL DEBBOUZE, pour Le fabuleux destin d’ Amélie Poulain ; JEAN-PAUL ROUSSILLON, pour Une hirondelle a fait le printemps ; RUFUS, pour Le fabuleux destin d’ Amélie Poulain )

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : ANNIE GIRARDOT, pour LA PIANISTE

( Nommées : NICOLE GARCIA, pour Betty Fisher et autres histoires ; NOEMIE LVOVSKY, pour Ma femme est une actrice ; ISABELLE NANTY, pour Le fabuleux destin d’ Amélie Poulain ; LINE RENAUD, pour Chaos )

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : ROBINSON STEVENIN, pour MAUVAIS GENRES

( Nommés : ERIC BERGER, pour Tanguy ; STEFANO CASSETTI, pour Roberto Succo ; GREGORI DERANGERE, pour La chambre des officiers ; JEAN-MICHEL PORTAL, pour La chambre des officiers )

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : RACHIDA BRAKNI, pour CHAOS

( Nommés : MARION COTILLARD, pour Les jolies choses ; HELENE FILLIERES, pour Reines d’ un jour ; HELENE DE FOUGEROLLES, pour Va savoir ; ISILD LE BESCO, pour Roberto Succo )

 

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE : NO MAN’ S LAND, de DANIS TANOVIC

( Nommées : GREGOIRE MOULIN CONTRE L’ HUMANITE , de Artus de Penguern ; MA FEMME EST UNE ACTRICE, de Yvan Attal ; LE PEUPLE MIGRATEUR, de Jacques Perrin, Michel Debats, et Jacques Cluzaud ; UNE HIRONDELLE A FAIT LE PRINTEMPS, de Christian Carion )

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MULHOLLAND DRIVE, de DAVID LYNCH

( Nommés : THE BARBER, de Joel Coen ; LA CHAMBRE DU FILS, de Nanni Moretti ; MOULIN ROUGE, de Baz Luhrmann ; TRAFFIC ,de Steven Soderbergh )

 

2002 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : JACQUES AUDIARD, TONINO BENACQUISTA, pour SUR MES LEVRES

MUSIQUE : YANN TIERSEN, pour LE FABULEUX DESTIN D’AMELIE POULAIN

PHOTO : TETSUO NAGATA, pour LA CHAMBRE DES OFFICIERS

DECOR : ALINE BONETTO , pour LE FABULEUX DESTIN D’ AMELIE POULAIN

SON : MARC-ANTOINE BELDENT, PASCAL VILLARD, CYRIL HOLTZ, pour SUR MES LEVRES

MONTAGE : MARIE-JOSEPHE YOYOTTE, pour LE PEUPLE MIGRATEUR

COSTUMES : DOMINIQUE BORG, pour LE PACTE DES LOUPS

##CESAR D’ HONNEUR : CLAUDE RICH, ANOUK AIMEE, JEREMY IRONS##

 

Haut de page/Top

 

2003

PRESIDENT DE LA CEREMONIE : (pas de président)

 

MEILLEUR FILM : LE PIANISTE, de ROMAN POLANSKI

(Nommés : 8 FEMMES, de François Ozon; AMEN, de Costa-Gavras; ETRE ET AVOIR, de Nicolas Philibert; L'AUBERGE ESPAGNOLE, de Cédric Klapisch)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ROMAN POLANSKI, pour LE PIANISTE

(Nommés : COSTA-GAVRAS, pour Amen; CEDRIC KLAPISCH,pour L'auberge espagnole; FRANCOIS OZON, pour 8 femmes; NICOLAS PHILIBERT, pour Etre et avoir)

 

MEILLEUR ACTEUR : ADRIEN BRODY, pour LE PIANISTE

(Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour L'Adversaire; FRANCOIS BERLEAND, pour Mon idole; BERNARD CAMPAN, pour Se souvenir des belles choses; MATHIEU KASSOVITZ, pour Amen)

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE CARRE, pour SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES

(Nommées : FANNY ARDANT, pour 8 femmes; ARIANE ASCARIDE, pour Marie-Jo et ses deux amours; JULIETTE BINOCHE, pour Décalage horaire; ISABELLE HUPPERT, pour 8 femmes)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : BERNARD LE COQ, pour SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES

(Nommés : GERARD DARMON, pour Astérix et Obélix : mission Cléopâtre; JAMEL DEBBOUZE, pour Astérix et Obélix : mission Cléopâtre; FRANCOIS CLUZET, pour L'Adversaire; DENIS PODALYDES, pour Embrassez qui vous voudrez)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : KARIN VIARD, pour EMBRASSEZ QUI VOUS VOUDREZ

(Nommées : EMMANUELLE DEVOS, pour L'Adversaire; DANIELLE DARRIEUX, pour 8 femmes; JUDITH GODRECHE, pour L'auberge espagnole; DOMINIQUE BLANC, pour C'est le bouquet)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : JEAN-PAUL ROUVE, pour MONSIEUR BATIGNOLE

(Nommés : LORANT DEUTSCH, pour 3 zéros; MORGAN MARINNE, pour Le Fils ; GASPARD ULLIEL, pour Embrassez qui vous voudrez; MALIK ZIDI, pour Un moment de bonheur)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : CECILE DE FRANCE, pour L'AUBERGE ESPAGNOLE

(Nommées : EMILIE DEQUENNE, pour Une femme de ménage; MELANIE DOUTEY, pour Le frère du guerrier; MARINA FOIS, pour Filles perdues, cheveux gras; LUDIVIGNE SAGNIER, pour 8 femmes)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : BOWLING FOR COLUMBINE, de MICHAEL MOORE

(Nommés : IVRE DE FEMMES ET DE PEINTURE, de Im Kwon-Taek; LE VOYAGE DE CHIHIRO, de Hayao Miyasaki ; MINORITY REPORT, de Steven Spielberg; OCEAN'S ELEVEN, de Steven Soderbergh)

 

MEILLEUR FILM EUROPEEN : PARLE AVEC ELLE, de PEDRO ALMODOVAR

(Nommés : GOSFORD PARK, de Robert Altman; SWEET SIXTEEN, de Ken Loach; L'HOMME SANS PASSE, de Aki Kaurismaki ; 11'09'' 01/09/11, film collectif)

 

MEILLEURE PREMIERE ŒUVRE : SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES, de ZABOU BREITMAN

(Nommés : IRENE, de Ivan Calbérac ; CARNAGES, de Delphine Gleize ; FILLES PERDUES, CHEVEUX GRAS, de Claude Duty ; MON IDOLE, de Guillaume Canet)

 

2003 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : COSTA-GAVRAS et JEAN-CLAUDE GRUMBERG, pour AMEN

MUSIQUE : WOJCIECH KILAR, pour LE PIANISTE

COSTUMES : PHILIPPE GUILLOTEL, TANINO LIBERATORE et FLORENCE SADALINE, pour ASTERIX ET OBELIX : MISSION CLEOPATRE

DECORS : ALFAN STARSKI, pour LE PIANISTE

PHOTO : PATRICK BLOSSIER, pour AMEN

MONTAGE : NICOLAS PHILIBERT, pour ETRE ET AVOIR

SON : JEAN-MARIE BLONDEL, GERARD HARDY et DAN HUMPHREYS, pour LE PIANISTE

##CESAR D'HONNEUR : MERYL STREEP, SPIKE LEE, BERNADETTE LAFONT##

Haut de page/Top

 

2004

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : FANNY ARDANT

 

MEILLEUR FILM : LES INVASIONS BARBARES, de DENYS ARCAND

(Nommés : BON VOYAGE, de Jean-Paul Rappeneau ; PAS SUR LA BOUCHE, d’Alain Resnais ; LES SENTIMENTS, de Noémie Lvovsky ; LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE, de Sylvain Chomet)

 

MEILLEUR REALISATEUR : DENYS ARCAND, pour LES INVASIONS BARBARES

(Nommés : LUCAS BELVAUX, pour Un couple épatant - Cavale - Après la vie ; CLAUDE MILLER, pour La petite Lili ; JEAN-PAUL RAPPENEAU, pour Bon voyage ; ALAIN RESNAIS, pour Pas sur la bouche)

 

MEILLEUR ACTEUR : OMAR SHARIF, pour MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN

(Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour Après vous ; JEAN-PIERRE BACRI, pour Les sentiments ; GAD ELMALEH, pour Chouchou ; BRUNO TODESCHINI, pour Son frère)

 

MEILLEURE ACTRICE : SYLVIE TESTUD, pour STUPEUR ET TREMBLEMENTS

(Nommées : JOSIANE BALASKO, pour Cette femme-là ; NATHALIE BAYE, pour Les sentiments ; ISABELLE CARRE, pour Les sentiments ; CHARLOTTE RAMPLING, pour Swimming Pool)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : DARRY COWL, pour PAS SUR LA BOUCHE

(Nommés : YVAN ATTAL, pour Bon voyage ; CLOVIS CORNILLAC, pour A la petite semaine ; MARC LAVOINE, pour Le cœur des hommes ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour La petite Lili)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : JULIE DEPARDIEU , pour LA PETITE LILI

(Nommées : JUDITH GODRECHE, pour France Boutique ; ISABELLE NANTY, pour Pas sur la bouche ; GERALDINE PAILHAS, pour Le coût de la vie ; LUDIVIGNE SAGNIER, pour Swimming Pool)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : GREGORI DERANGERE, pour BON VOYAGE

(Nommés : NICOLAS DUVAUCHELLE , pour Les corps impatients ; PASCAL ELBE, pour Père et fils ; GREGOIRE LEPRINCE-RINGUET, pour Les égarés ; GASPARD ULLIEL, pour Les égarés)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : JULIE DEPARDIEU, pour LA PETITE LILI

(Nommées : MARIE-JOSEE CROZE, pour Les invasions barbares : SOPHIE QUINTON, pour Qui a tué Bambi ? ; LAURA SMET, pour Les corps impatients ; DINARA DROUKAROVA, pour Depuis qu'Otar est parti)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MYSTIC RIVER, de CLINT EASTWOOD

(Nommés : THE HOURS , de Stephen Daldry ; ELEPHANT, de Gus Van Sant ; GANGS OF NEW YORK, de Martin Scorsese ; LE RETOUR, d’Andrei Zviaguintsev)

 

MEILLEUR FILM EUROPEEN : GOODBYE LENIN, de WOLFGANG BECKER

(Nommés : DOGVILLE, de Lars von Trier ; THE MAGDALENE SISTERS, de Peter Mullan ; RESPIRO, d’Emmanuele Crialese ; NOS MEILLEURES ANNEES, de Marco Tullio Giordana)

 

MEILLEURE PREMIERE ŒUVRE : DEPUIS QU'OTAR EST PARTI, de JULIE BERTUCELLI

(Nommés : IL EST PLUS FACILE POUR UN CHAMEAU, de Valeria Bruni-Tedeschi ; PERE ET FILS, de Michel Boujenah ; QUI A TUE BAMBI ?, de Gilles Marchand ; LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE, de Sylvain Chomet)

 

2004 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : DENYS ARCAND, pour LES INVASIONS BARBARES

MUSIQUE : BENOIT CHAREST, pour LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE

COSTUMES : JACKIE BUDIN, pour PAS SUR LA BOUCHE

MONTAGE : VALERIE LOISELEUX, DANIELLE ANEZIN, LUDO TROCH, pour UN COUPLE EPATANT - CAVALE - APRES LA VIE

SON : JEAN-MARIE BLONDEL, GERARD LAMPS, GERARD HARDY, pour PAS SUR LA BOUCHE

PHOTO : THIERRY ARBOGAST, pour BON VOYAGE

DECORS: JACQUES ROUXELL, CATHERINE LETERRIER, pour BON VOYAGE

# CESAR D'HONNEUR : MICHELINE PRESLE #

 

Haut de page/Top

 

2005

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : ISABELLE ADJANI

 

MEILLEUR FILM : L’ESQUIVE, d’ABDELLATIF KECHICHE

(Nommés : 36, QUAI DES ORFEVRES, d’Olivier Marchal ; LES CHORISTES, de Christophe Barratier ; ROIS ET REINE, d’Arnaud Desplechin ; UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES, de Jean-Pierre Jeunet)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ABDELLATIF KECHICHE, pour L’ESQUIVE

(Nommés : CHRISTOPHE BARRATIER, pour LES CHORISTES ; ARNAUD DESPLECHIN, pour ROIS ET REINE ; JEAN-PIERRE JEUNET, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES ; OLIVIER MARCHAL, pour 36, QUAI DES ORFEVRES)

 

MEILLEUR ACTEUR : MATHIEU AMALRIC, pour ROIS ET REINE

(Nommés : DANIEL AUTEUIL, pour 36, QUAI DES ORFEVRES ; GERARD JUGNOT, pour LES CHORISTES ; BENOIT POELVOORDE, pour PODIUM ; PHILIPPE TORRETON, pour L’EQUIPIER)

 

MEILLEURE ACTRICE : YOLANDE MOREAU, pour QUAND LA MER MONTE

(Nommées : MAGGIE  CHEUNG, pour CLEAN ; EMMANUELLE DEVOS, pour ROIS ET REINE ; AUDREY TAUTOU, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES ; KARIN VIARD, pour LE ROLE DE SA VIE)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : CLOVIS CORNILLAC, pour MENSONGES ET TRAHISONS…ET PLUS SI AFFINITES

(Nommés : FRANCOIS BERLEAND, pour LES CHORISTES ; ANDRE DUSSOLIER, pour 36, QUAI DES ORFEVRES ; MAURICE GARREL, pour ROIS ET REINE ; JEAN-PAUL ROUVE, pour PODIUM)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : MARION COTILLARD, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES

(Nommées : ARIANE ASCARIDE, pour BRODEUSES ; MYLENE DEMONGEOT, pour 36, QUAI DES ORFEVRES ; JULIE DEPARDIEU, pour PODIUM ; EMILIE  DEQUENNE, pour L’EQUIPIER)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : GASPARD ULLIEL, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES

(Nommés : OSMAN ELKARRAZ, pour L’ESQUIVE ; DAMIEN JOUILLEROT, pour LES FAUTES D’ORTHOGRAPHE ; JEREMIE RENIER, pour VIOLENCE DES ECHANGES EN MILIEU TEMPERE ; MALIK ZIDI, pour LES TEMPS QUI CHANGENT)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : SARA FORESTIER, pour L’ESQUIVE

(Nommées : MARILOU BERRY, pour COMME UNE IMAGE ; LOLA NAYMARK, pour BRODEUSES ; SABRINA OUAZANI, pour L’ESQUIVE ; MAGALI WOCH, pour ROIS ET REINE)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LOST IN TRANSLATION, de SOFIA COPPOLA

(Nommés : 21 GRAMMES, d’Alejandro Gonzalez Inarritu ; CARNETS DE VOYAGE, de Walter Salles ; ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND, de Michel Gondry ; FAHRENHEIT 9/11, de Michael Moore)

 

MEILLEUR FILM EUROPEEN : (ex aequo)

JUST A KISS, de KEN LOACH

LA  VIE EST UN MIRACLE, d’EMIR KUSTURICA

(Nommés : LA MAUVAISE EDUCATION, de Pedro Almodova; MONDOVINO, de Jonathan Nossiter ; SARABAND , d’Ingmar Bergman)

 

MEILLEURE PREMIERE ŒUVRE : QUAND LA MER MONTE, de GILLES PORTE et YOLANDE MOREAU

(Nommés : BRODEUSES, d’Eléonore Faucher ; LES CHORISTES, de Christophe Barratier ; PODIUM, de Yann Moix ; VIOLENCE DES ECHANGES EN MILIEU TEMPERE, de Jean-Marc Moutout)

 

2005 – LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO : ABDELLATIF KECHICHE, pour L’ESQUIVE

MUSIQUE : BRUNO COULAIS, pour LES CHORISTES

PHOTO : BRUNO DELBONNEL, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES

DECORS : ALINE BONETTO, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES

SON: DANIEL SOBRINO, NICOLAS CANTIN, NICOLAS NAEGELEN, pour LES CHORISTES

COSTUMES : MADELINE FONTAINE, pour UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES

MONTAGE : NOELLE  BOISSON, pour DEUX FRERES

# CESAR D’HONNEUR : WILL SMITH, JACQUES DUTRONC #

 

 Haut de page/Top

 

2006

PRESIDENTE DE LA CEREMONIE : CAROLE BOUQUET

 

MEILLEUR FILM : DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE, de JACQUES AUDIARD

(Nommés : L’ENFANT, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; JOYEUX NOEL, de Christian Carion ; LE PETIT LIEUTENANT, de Xavier Beauvois ; VA, VIS ET DEVIENS, de Radu Mihaileanu)

 

MEILLEUR REALISATEUR : JACQUES AUDIARD, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

(Nommés : XAVIER BEAUVOIS, pour Le Petit Lieutenant ; JEAN-PIERRE et LUC DARDENNE, pour L’Enfant ; MICHAEL HANEKE, pour Caché ; RADU MIHAILEANU, pour Va, vis et deviens)

 

MEILLEUR ACTEUR : MICHEL BOUQUET, pour LE PROMENEUR DU CHAMP-DE-MARS

(Nommés : PATRICK CHESNAIS, pour Je ne suis pas là pour être aimé ; ROMAIN DURIS, pour De battre mon cœur s’est arrêté ; JOSE GARCIA, pour Le Couperet ; BENOIT POELVOORDE, pour Entre ses mains)

 

MEILLEURE ACTRICE : NATHALIE BAYE, pour LE PETIT LIEUTENANT

(Nommées : ISABELLE CARRE, pour Entre ses mains ; ANNE CONSIGNY, pour Je ne suis pas là pour être aimé ; ISABELLE HUPPERT , pour Gabrielle ; VALERIE LEMERCIER, pour Palais Royal !)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : NIELS ARESTRUP, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

(Nommés : MAURICE BENICHOU, pour Caché ; DANY BOON, pour Joyeux Noël ; GEORGES WILSON, pour Je ne suis pas là pour être aimé ; ROSCHDY ZEM, pour Le petit lieutenant)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : CECILE DE FRANCE, pour LES POUPEES RUSSES

(Nommées : CATHERINE DENEUVE, pour Palais Royal ! ; NOEMIE LVOVSKY, pour Backstage ; CHARLOTTE RAMPLING, pour Lemming ; KELLY REILLY, pour Les poupées russes)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : LOUIS GARREL, pour LES AMANTS REGULIERS

(Nommés : WALID AFKIR, pour Caché ; ADRIEN JOLIVET, pour Zim & Co ; GILLES LELLOUCHE, pour Ma vie en l’air ; AYMEN SAIDI, pour Saint Jacques…..La Mecque)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : LINH-DAN PHAM, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

(Nommées : MELANIE DOUTEY, pour Il ne faut jurer de rien ; DEBORAH FRANCOIS, pour L’Enfant ; MARINA HANDS, pour Les âmes grises ; FANNY VALETTE, pour La petite Jérusalem)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MILLION DOLLAR BABY, de CLINT EASTWOOD

(Nommés : A HISTORY OF VIOLENCE, de David Cronenberg ; MAR ADENTRO, d’Alejandro Amenabar ; MATCH POINT, de Woody Allen ; TU MARCHERAS SUR L’EAU, d’Eytan Fox)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LE CAUCHEMAR DE DARWIN, d’HUBERT SAUPER

(Nommés : ANTHONY ZIMMER, de Jérôme Salle ; DOUCHES FROIDES, d’Antony Cordier ; LA MARCHE DE L’EMPEREUR, de Luc Jacquet ; LA PETITE JERUSALEM, de Karin Albou)

 

2006 – LES AUTRES LAUREATS

 

SCENARIO : ALAIN-MICHEL BLANC et  RADU MIHAILEANU, pour VA, VIS ET DEVIENS

 

ADAPTATION : JACQUES AUDIARD et TONINO BENACQUISTA, pour DE BATTRE MON CEUR S’EST ARRETE

 

MUSIQUE : ALEXANDRE DESPLAT, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

 

PHOTO : STEPHANE FONTAINE, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

 

DECORS : OLIVIER RADOT, pour GABRIELLE

 

COSTUMES : CAROLINE DE VIVAISE, pour GABRIELLE

 

SON : LAURENT QUAGLIO et GERARD LAMPS, pour LA MARCHE DE L’EMPEREUR

 

MONTAGE : JULIETTE WELFLING, pour DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRETE

 

 

# CESAR D’HONNEUR : HUGH GRANT, PIERRE RICHARD #

 

Haut de page/Top

 

2007

PRESIDENT  : CLAUDE BRASSEUR

 

MEILLEUR FILM : LADY CHATTERLEY, de PASCALE FERRAN

 

(Nommés : INDIGENES, de Rachid Bouchareb ; JE VAIS BIEN, NE T’EN FAIS PAS, de Philippe Lioret ; NE LE DIS A PERSONNE, de Guillaume Canet ; QUAND J’ETAIS CHANTEUR, de Xavier Giannoli)

 

 

MEILLEUR REALISATEUR : GUILLAUME CANET, pour NE LE DIS A PERSONNE

 

(Nommés : RACHID BOUCHAREB, pour Indigènes ; PASCALE FERRAN, pour Lady Chatterley ; PHILIPPE LIORET, pour Je vais bien, ne t’en fais pas ; ALAIN RESNAIS, pour Cœurs)

 

 

MEILLEUR PREMIER FILM : JE VOUS TROUVE TRES BEAU, d’ISABELLE MERGAULT

 

(Nommés : 13 TZAMETI, de Gela Babluani ; LES FRAGMENTS D’ANTONIN, de Gabriel Le Bomin ; MAUVAISE FOI, de Roschdy Zem ; PARDONNEZ-MOI, de Maiwenn)

 

 

MEILLEUR DOCUMENTAIRE : DANS LA PEAU DE JACQUES CHIRAC, de KARL ZERO et MICHEL ROYER

 

(Nommés : LA FILLE DU JUGE, de William Karel ; ICI NAJAC, A VOUS LA TERRE, de Jean-Henri Meunier ; LA-BAS, de Chantal Akerman ; ZIDANE, UN PORTRAIT DU XXIe SIECLE, de Philippe Parreno et Douglas Gordon)

 

 

MEILLEUR ACTEUR : FRANCOIS CLUZET, pour NE LE DIS A PERSONNE

 

(Nommés : MICHEL BLANC, pour Je vous trouve très beau ; ALAIN CHABAT, pour Prête-moi ta main ; GERARD DEPARDIEU, pour Quand j’étais chanteur ; JEAN DUJARDIN, pour OSS 117- LE CAIRE NID D’ESPIONS)

 

 

MEILLEURE ACTRICE : MARINA HANDS, pour LADY CHATTERLEY

 

(Nommées : CECILE DE FRANCE, pour Fauteuils d’orchestre ; CECILE DE FRANCE, pour Quand j’étais chanteur ; CATHERINE FROT, pour La tourneuse de pages ; CHARLOTTE GAINSBOURG, pour Prête-moi ta main)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : KAD MERAD, pour JE VAIS BIEN, NE T’EN FAIS PAS

 

(Nommés : DANY BOON, pour La Doublure ; FRANCOIS CLUZET, pour Quatre étoiles ; ANDRE DUSSOLLIER, pour Ne le dis à personne ; GUY MARCHAND, pour Dans Paris)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM : VALERIE LEMERCIER, pour FAUTEUILS D’ORCHESTRE

 

(Nommées : CHRISTINE CITTI, pour Quand j’étais chanteur ; DANI, pour Fauteuils d’orchestre ; MYLENE DEMONGEOT, pour La Californie ; BERNADETTE LAFONT, pour Prête-moi ta main)

 

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : MALIK ZIDI, pour LES AMITIES MALEFIQUES

 

(Nommés : GEORGES BABLUANI, pour 13 Tzameti ; RASHA BUKVIC, pour La Californie ; ARIE ELMALEH, pour L’école pour tous ; VINCENT ROTTIERS, pour Le Passager ; JAMES THIERREE, pour Désaccord parfait)

 

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : MELANIE LAURENT, pour JE VAIS BIEN, NE T’EN FAIS PAS

 

(Nommées : DEBORAH FRANCOIS, pour La tourneuse de pages ; MARINA HANDS, pour Lady Chatterley ; AISSA MAIGA, pour Bamako ; MAIWENN, pour Pardonnez-moi)

 

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LITTLE MISS SUNSHINE, de JONATHAN DAYTON et VALERIE FARIS

 

(Nommés : BABEL, d’Alejandro Gonzalez Inarittu ; LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN, d’Ang Lee ; THE QUEEN, de Stephen Frears ; VOLVER, de Pedro Almodovar)

 

 

 

2007 – LES AUTRES LAUREATS

 

 

MEILLEUR SCENARIO : RACHID BOUCHAREB et OLIVIER LORELLE, pour INDIGENES

 

MEILLEURE ADAPTATION : PASCALE FERRAN, ROGER BOHBOT, et PIERRE TRIVIDIC, pour LADY CHATTERLEY

 

MEILLEURE MUSIQUE : M (MATHIEU CHEDID), pour NE LE DIS A PERSONNE

 

MEILLEURE PHOTO : JULIEN HIRSCH, pour LADY CHATTERLEY

 

MEILLEURS DECORS : MAAMAR ECH CHEIKH, pour OSS 117- LE CAIRE NID D’ESPIONS

 

MEILLEUR SON : FRANCOIS MUSY et GABRIEL HAFNER, pour QUAND J’ETAIS CHANTEUR

 

MEILLEUR MONTAGE : HERVE DE LUZE, pour NE LE DIS A PERSONNE

 

MEILLEURS COSTUMES : MARIE-CLAUDE ALTOT, pour LADY CHATTERLEY

 

 

# CESAR D’HONNEUR : JUDE LAW, MARLENE JOBERT #

Haut de page/Top

 

2008

PRESIDENT  : JEAN ROCHEFORT

 

MEILLEUR FILM :  LA GRAINE ET LE MULET, d’ABDELLATIF KECHICHE

(Nommés : LA MOME, d’Olivier Dahan ; LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON, de Julian Schnabel ; PERSEPOLIS, de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi ; UN SECRET, de Claude Miller)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ABDELLATIF KECHICHE, pour LA GRAINE ET LE MULET

(Nommés : OLIVIER DAHAN, pour La Môme ; ANDRE TECHINE, pour Les Témoins ; JULIAN SCHNABEL, pour Le Scaphandre et le Papillon ; CLAUDE MILLER, pour Un Secret)

 

MEILLEUR ACTEUR : MATHIEU AMALRIC, pour LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON

(Nommés : MICHEL BLANC, pour Les Témoins ; JEAN-PIERRE DARROUSSIN, pour Dialogue avec mon jardinier ; VINCENT LINDON, pour Ceux qui restent ; JEAN-PIERRE MARIELLE, pour Faut que ça danse !)

 

MEILLEURE ACTRICE : MARION COTILLARD, pour LA MOME

(Nommées : CATHERINE FROT, pour Odette Toulemonde ; ISABELLE CARRE, pour Anna M. ; CECILE DE FRANCE, pour Un Secret ; MARINA FOIS, pour Darling)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : SAMI BOUAJILA, pour LES TEMOINS

(Nommés : FABRICE LUCHINI, pour Molière ; PASCAL GREGGORY, pour La Môme ; LAURENT STOCKER, pour Ensemble c’est tout ; MICHAEL LONSDALE, pour La question humaine)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : JULIE DEPARDIEU, pour UN SECRET

(Nommées : SYLVIE TESTUD, pour La Môme ; LUDIVINE SAGNIER, pour Un Secret ; BULLE OGIER, pour Faut que ça danse ! ; NOEMIE LVOVSKY, pour Actrices)

 

MEILLEUR ESPOIR MASC. : LAURENT STOCKER, pour ENSEMBLE C’EST TOUT

(Nommés : JOHAN LIBEREAU, pour Les Témoins ; GREGOIRE LEPRINCE-RINGUET, pour Les chansons d’amour ; NICOLAS CAZALE, pour Le fils de l’épicier ; JOCELYN QUIVRIN, pour 99 F)

 

MEILLEUR ESPOIR FEM. : HAFSIA HERZI, pour LA GRAINE ET LE MULET

(Nommées : CLOTILDE HESME, pour Les chansons d’amour ; AUDREY DANA, pour Roman de gare ; LOUISE BLACHERE, pour Naissance des pieuvres ; ADELE HAENEL, pour Naissance des pieuvres)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : L’AVOCAT DE LA TERREUR, de BARBET SCHROEDER

(Nommés : LES LIP, L’IMAGINATION AU POUVOIR, de Christian Rouaud ; LE PREMIER CRI, de Gilles de Maistre ; LES ANIMAUX AMOUREUX, de Laurent Charbonnier ; RETOUR DE NORMANDIE, de Nicolas Philibert)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : LA VIE DES AUTRES , de FLORIAN HENCKEL VON DONNERSMARCK

(Nommés : 4 MOIS, 3 SEMAINES ET 2 JOURS, de Cristian Mungiu ; DE L’AUTRE COTE, de Fatih Akin ; LA NUIT NOUS APPARTIENT, de James Gray ; LES PROMESSES DE L’OMBRE, de David Cronenberg)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : PERSEPOLIS, de VINCENT PARONNAUD et MARJANE SATRAPI

(Nommés : ET TOI T’ES SUR QUI ?, de Lola Doillon ; CEUX QUI RESTENT, de Anne Le Ny ; NAISSANCE DES PIEUVRES, de Céline Sciamma ; TOUT EST PARDONNE, de Mia Hansen-Love)

 

2008 – LES AUTRES LAUREATS

 

MEILLEUR SCENARIO : ABDELLATIF KECHICHE, pour LA GRAINE ET LE MULET

MEILLEURE ADAPTATION : VINCENT PARONNAUD et MARJANE SATRAPI, pour PERSEPOLIS

MEILLEURS DECORS : OLIVIER RAOUX, pour LA MOME

MEILLEURS COSTUMES : MARIT ALLEN, pour LA MOME

MEILLEUR MONTAGE : JULIETTE WELFLING, pour LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON

MEILLEURE MUSIQUE : ALEX BEAUPAIN, pour LES CHANSONS D’AMOUR

MEILLEURE PHOTO : TETSUO NAGATA, pour LA MOME

MEILLEUR SON : LAURENT ZEILIG, PASCAL VILLARD et JEAN-PAUL HURIER, pour LA MOME

# CESAR D’HONNEUR : JEANNE MOREAU, ROBERTO BENIGNI, ROMY SCHNEIDER #

Haut de page/Top

 

2009

 

PRESIDENTE : CHARLOTTE GAINSBOURG

 

 

MEILLEUR FILM : SERAPHINE, de MARTIN PROVOST

 

(Nommés : ENTRE LES MURS, de Laurent Cantet ; IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME, de Philippe Claudel ; MESRINE, de Jean-François Richet ; PARIS, de Cédric Klapisch ; LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE, de Rémi Bezançon ; UN CONTE DE NOEL, d’Arnaud Desplechin)

 

 

MEILLEUR REALISATEUR : JEAN-FRANCOIS RICHET, pour MESRINE

 

(Nommés : REMI BEZANCON, pour Le premier jour du reste de ta vie ; LAURENT CANTET, pour Entre les murs ; ARNAUD DESPLECHIN, pour Un conte de Noël ; MARTIN PROVOST, pour Séraphine)

 

 

MEILLEUR ACTEUR : VINCENT CASSEL, pour MESRINE

 

(Nommés : FRANCOIS-XAVIER DEMAISON, pour Coluche, l’histoire d’un mec ; GUILLAUME DEPARDIEU, pour Versailles ; ALBERT DUPONTEL, pour Deux jours à  tuer ; JACQUES GAMBLIN, pour Le premier jour du reste de ta vie)

 

 

MEILLEURE ACTRICE : YOLANDE MOREAU, pour SERAPHINE

 

(Nommées : CATHERINE FROT, pour Le crime est notre affaire ; KRISTIN SCOTT THOMAS, pour Il y a longtemps que je t’aime ; TILDA SWINTON, pour Julia ; SYLVIE TESTUD, pour Sagan)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASC. : JEAN-PAUL ROUSSILLON, pour UN CONTE DE NOEL

 

(Nommés : BENJAMIN BIOLAY, pour Stella ; CLAUDE RICH, pour Aide-toi, le ciel t’aidera ; PIERRE VANECK, pour Deux jours à tuer ; ROSCHDY ZEM, pour La fille de Monaco)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEM. : ELSA ZYLBERSTEIN, pour IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME

 

(Nommées : JEANNE BALIBAR, pour Sagan ; ANNE CONSIGNY, pour Un conte de Noël ; EDITH SCOB, pour L’heure d’été ; KARIN VIARD, pour Paris)

 

 

MEILLEUR ESPOIR MASC. : MARC-ANDRE GRONDIN, pour LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE

 

(Nommés : RALPH AMOUSSOU, pour Aide-toi, le ciel t’aidera : LAURENT CAPPELUTO, pour Un conte de Noël ; GREGOIRE LEPRINCE-RINGUET, pour La belle personne ; PIO MARMAI, pour Le premier jour du reste de ta vie)

 

 

MEILLEUR ESPOIR FEM. : DEBORAH FRANCOIS, pour LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE

 

(Nommées : MARILOU BERRY, pour Vilaine ; LOUISE BOURGOIN, pour La fille de Monaco ; ANAIS DEMOUSTIER, pour Les grandes personnes ; LEA SEYDOUX, pour La belle personne)

 

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : VALSE AVEC BASHIR, d’ARI FOLMAN

 

(Nommés : ELDORADO, de Bouli Lanners ; GOMORRA, de Matteo Garrone ; INTO THE WILD, de Sean Penn ; LE SILENCE DE LORNA, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; THERE WILL BE BLOOD, de Paul Thomas Anderson ; TWO LOVERS, de James Gray)

 

 

MEILLEUR PREMIER FILM : IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME, de PHILIPPE CLAUDEL

 

(Nommés : HOME, d’Ursula Meier ; MASCARADES, de Lyes Salem ; POUR ELLE, de Fred Cavaye ; VERSAILLES, de Pierre Schoeller)

 

 

MEILLEUR DOCUMENTAIRE : LES PLAGES D’AGNES, d’AGNES VARDA

 

(Nommés : ELLE S’APPELLE SABINE, de Sandrine Bonnaire ; J’IRAI DORMIR A HOLLYWOOD, d’Antoine de Maximy ; TABARLY, de Pierre Marcel ; LA VIE MODERNE, de Raymond Depardon)

 

 

 

2009 – LES AUTRES LAUREATS

 

 

MEILLEUR SCENARIO : MARC ABDELNOUR, MARTIN PROVOST, pour SERAPHINE

 

MEILLEURE ADAPTATION : LAURENT CANTET, FRANCOIS BEGAUDEAU, ROBIN CAMPILLO, pour ENTRE LES MURS

 

MEILLEUR MONTAGE : SOPHIE REINE, pour LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE

 

MEILLEUR SON : JEAN MINONDO, GERARD HARDY, ALEXANDRE WIDMER, LOIC PRIAN, FRANCOIS GROULT, HERVE BUIRETTE, pour MESRINE

 

MEILLEURS COSTUMES : MADELINE FONTAINE, pour SERAPHINE

 

MEILLEURS DECORS : THIERRY FRANCOIS, pour SERAPHINE

 

MEILLEURE PHOTO : LAURENT BRUNET, pour SERAPHINE

 

MEILLEURE MUSIQUE : MICHAEL GALASSO, pour SERAPHINE

 

# CESAR D’HONNEUR : DUSTIN HOFFMAN #

 

 

Haut de page/Top

 

2010

 

 

PRESIDENTE : MARION COTILLARD

 

 

MEILLEUR FILM : UN PROPHETE, de JACQUES AUDIARD

 

(Nommés : A L’ORIGINE, de Xavier Giannoli ; LE CONCERT, de Radu Mihaileanu ; LES HERBES FOLLES, d’Alain Resnais ; LA JOURNEE DE LA JUPE, de Jean-Paul Lilienfeld ; RAPT, de Lucas Belvaux ; WELCOME, de Philippe Lioret)

 

 

MEILLEUR REALISATEUR : JACQUES AUDIARD, pour UN PROPHETE

 

(Nommés : LUCAS BELVAUX, pour Rapt ; XAVIER GIANNOLI, pour A l’origine ; PHILIPPE LIORET, pour Welcome ; RADU MIHAILEANU, pour Le Concert)

 

 

MEILLEUR ACTEUR : TAHAR RAHIM, pour UN PROPHETE

 

(Nommés : YVAN ATTAL, pour Rapt ; FRANCOIS CLUZET, pour A l’origine ; FRANCOIS CLUZET, pour LE DERNIER POUR LA ROUTE ; VINCENT LINDON, pour WELCOME)

 

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE ADJANI, pour LA JOURNEE DE LA JUPE

 

(Nommées : DOMINIQUE BLANC, pour L’Autre ; SANDRINE KIBERLAIN, pour Mademoiselle Chambon ; KRISTIN SCOTT THOMAS, pour Partir ; AUDREY TAUTOU, pour Coco avant Chanel)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : NIELS ARESTRUP, pour UN PROPHETE

 

(Nommés : JEAN-HUGUES ANGLADE, pour Persécution ; JOEY STARR, pour Le bal des actrices ; BENOIT POELVOORDE, pour Coco avant Chanel ; MICHEL VUILLERMOZ, pour Le dernier pour la route)

 

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : EMMANUELLE DEVOS, pour A L’ORIGINE

 

(Nommées : AURE ATIKA, pour Mademoiselle Chambon ; ANNE CONSIGNY, pour Rapt ; AUDREY DANA, pour Welcome ; NOEMIE LVOVSKY, pour Les beaux gosses)

 

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : TAHAR RAHIM, pour UN PROPHETE

 

(Nommés : FIRAT AYVERDI, pour Welcome ; ADEL BENCHERIF, pour Un Prophète ; VINCENT LACOSTE, pour Les beaux gosses ; VINCENT ROTTIERS, pour Je suis heureux que ma mère soit vivante)

 

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : MELANIE THIERRY, pour LE DERNIER POUR LA ROUTE

 

(Nommées : PAULINE ETIENNE, pour Qu’un seul tienne et les autres suivront ; FLORENCE LOIRET CAILLE, pour Je l’aimais ; SOKO, pour A l’origine ; CHRISTA THERET, pour LOL)

 

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LES BEAUX GOSSES, de RIAD SATTOUF

 

(Nommés : LE DERNIER POUR LA ROUTE, de Philippe Godeau ; ESPION(S), de Nicolas Saada ; LA PREMIERE ETOILE, de Lucien Jean-Baptiste ; QU’UN SEUL TIENNE ET LES AUTRES SUIVRONT, de Léa Fehner)

 

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : GRAN TORINO, de CLINT EASTWOOD

 

(Nommés : AVATAR, de James Cameron ; HARVEY MILK, de Gus Van Sant ; J’AI TUE MA MERE, de Xavier Dolan ; PANIQUE AU VILLAGE, de Stéphane Aubier et Vincent Patar ; LE RUBAN BLANC, de Michael Haneke ; SLUMDOG MILLIONAIRE, de Danny Boyle)

 

 

MEILLEUR DOCUMENTAIRE : L’ENFER D’HENRI-GEORGES CLOUZOT, de SERGE BROMBERG et RUXANDRA MEDREA

 

(Nommés : LA DANSE, LE BALLET DE L’OPERA DE PARIS, de Frederick Wiseman ; HIMALAYA, LE CHEMIN DU CIEL, de Marianne Chaud ; HOME, de Yann-Arthus Bertrand ; NE ME LIBEREZ PAS JE M’EN CHARGE, de Fabienne Godet)

 

 

 

2010 – LES AUTRES LAUREATS

 

MEILLEUR MONTAGE : JULIETTE WELFLING, pour UN PROPHETE

 

MEILLEURS DECORS : MICHEL BARTHELEMY, pour UN PROPHETE

 

MEILLEURS COSTUMES : CATHERINE LETERRIER, pour COCO AVANT CHANEL

 

MEILLEUR SCENARIO : JACQUES AUDIARD, THOMAS BIDEGAIN, ABDEL RAOUF DAFRI et NICOLAS PEUFAILLIT, pour UN PROPHETE

 

MEILLEURE ADAPTATION : STEPHANE BRIZE et FLORENCE VIGNON, pour MADEMOISELLE CHAMBON

 

MEILLEUR SON : PIERRE EXCOFFIER, BRUNO TARRIERE et SELIM AZZAZI, pour LE CONCERT

 

MEILLEURE PHOTO : STEPHANE FONTAINE, pour UN PROPHETE

 

MEILLEURE MUSIQUE : ARMAND AMAR, pour LE CONCERT

 

## CESAR D’HONNEUR : HARRISON FORD ##

 

Haut de page/Top

 

2011

 

PRESIDENTE : JODIE FOSTER

 

MEILLEUR FILM : DES HOMMES ET DES DIEUX, de XAVIER BEAUVOIS

(Nommés : L’ARNACOEUR, de Pascal Chaumeil ; GAINSBOURG (VIE HEROIQUE), de Joann Sfar ; MAMMUTH, de Benoît Delépine et Gustave Kervern ; LE NOM DES GENS, de Michel Leclerc ; THE GHOST WRITER, de Roman Polanski ; TOURNEE, de Mathieu Amalric)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : GAINSBOURG (VIE HEROIQUE), de JOANN SFAR

(Nommés : L’ARNACOEUR, de Pascal Chaumeil ; SIMON WERNER A DISPARU, de Fabrice Gobert ; TETE DE TURC, de Pascal Elbé ; TOUT CE QUI BRILLE, de Géraldine Nakache et Hervé Mimran)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : THE SOCIAL NETWORK, de DAVID FINCHER

(Nommés : LES AMOURS IMAGINAIRES, de Xavier Dolan ; BRIGHT STAR, de Jane Campion ; DANS SES YEUX, de Juan José Campanella ; ILLEGAL, d’Olivier Masset-Depasse ; INCEPTION, de Christopher Nolan ; INVICTUS, de Clint Eastwood)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : OCEANS, de JACQUES PERRIN et JACQUES CLUZAUD

(Nommés : BENDA BILILI, de Florent de la Tullaye et Renaud Barret ; CLEVELAND CONTRE WALL STREET, de Jean-Stéphane Bron ; ENTRE NOS MAINS, de Mariana Otero ; YVES SAINT-LAURENT – PIERRE BERGE, L’AMOUR FOU, de Pierre Thorreton)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : L’ILLUSIONNISTE, de SYLVAIN CHOMET

(Nommés : ARTHUR 3, LA GUERRE DES DEUX MONDES, de Luc Besson ; L’HOMME A LA GORDINI, de Jean-Christophe Lie ; LOGORAMA, de François Alaux, Hervé de Crécy et Ludovic Houplain ; UNE VIE DE CHAT, de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnot)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ROMAN POLANSKI, pour THE GHOST WRITER

(Nommés : MATHIEU AMALRIC, pour Tournée ; OLIVIER ASSAYAS, pour Carlos ; XAVIER BEAUVOIS, pour Des hommes et des dieux ; BERTRAND BLIER, pour Le bruit des glaçons)

 

MEILLEUR ACTEUR : ERIC ELMOSNINO, pour GAINSBOURG (VIE HEROIQUE)

(Nommés : GERARD DEPARDIEU, pour Mammuth ; ROMAIN DURIS, pour L’Arnacoeur ; JACQUES GAMBLIN, pour Le nom des gens ; LAMBERT WILSON, pour Des hommes et des dieux)

 

MEILLEURE ACTRICE : SARA FORESTIER, pour LE NOM DES GENS

(Nommées : ISABELLE CARRE, pour Les émotifs anonymes ; CATHERINE DENEUVE, pour Potiche ; CHARLOTTE GAINSBOURG, pour L’arbre ; KRISTIN SCOTT THOMAS, pour Elle s’appelait Sarah)

 

MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN : MICHAEL LONSDALE, pour DES HOMMES ET DES DIEUX

(Nommés : NIELS ARESTRUP, pour L’homme qui voulait vivre sa vie ; FRANCOIS DAMIENS, pour L’Arnacoeur ; GILLES LELLOUCHE, pour Les petits mouchoirs ; OLIVIER RABOURDIN, pour Des hommes et des dieux)

 

MEILLEUR SECOND RÔLE FEMININ : ANNE ALVARO, pour LE BRUIT DES GLACONS

(Nommées : VALERIE BONNETON, pour Les petits mouchoirs ; LAETITIA CASTA, pour Gainsbourg (vie héroïque) ; JULIE FERRIER, pour L’Arnacoeur ; KARIN VIARD, pour Potiche)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : EDGAR RAMIREZ, pour CARLOS

(Nommés : ARTHUR DUPONT, pour Bus Palladium ; GREGOIRE LEPRINCE-RINGUET, pour La princesse de Montpensier ; PIO MARMAÏ, pour D’amour et d’eau fraîche ; RAPHAËL PERSONNAZ, pour La princesse de Montpensier)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : LEÏLA BEKHTI, pour TOUT CE QUI BRILLE

(Nommées : ANAÏS DEMOUSTIER, pour D’amour et d’eau fraîche ; AUDREY LAMY, pour Tout ce qui brille ; LEA SEYDOUX, pour Belle épine ; YAHIMA TORRES, pour Vénus noire)

 

2011 – LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : MICHEL LECLERC et BAYA KASMI, pour LE NOM DES GENS

ADAPTATION : ROMAN POLANSKI et ROBERT HARRIS, pour THE GHOST WRITER

MUSIQUE : ALEXANDRE DESPLAT, pour THE GHOST WRITER

SON : DANIEL SOBRINO, JEAN GOUDIER, et CYRIL HOLTZ, pour GAINSBOURG (VIE HEROIQUE)

PHOTO : CAROLINE CHAMPETIER, pour DES HOMMES ET DES DIEUX

MONTAGE : HERVE DE LUZE, pour THE GHOST WRITER

COSTUMES : CAROLINE DE VIVAISE, pour LA PRINCESSE DE MONTPENSIER

DECORS : HUGUES TISSANDIER, pour LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D’ADELE BLANC-SEC

## CESAR D’HONNEUR : QUENTIN TARANTINO ##

Haut de page/Top

 

2012

PRESIDENT : GUILLAUME CANET

 

MEILLEUR FILM : THE ARTIST, de MICHEL HAZANAVICIUS

(Nommés : L’EXERCICE DE L’ETAT, de Pierre Schoeller ; LA GUERRE EST DECLAREE, de Valérie Donzelli ; LE HAVRE, d’Aki Kaurismäki ; INTOUCHABLES, d’Olivier Nakache et Eric Toledano ; PATER, d’Alain Cavalier ; POLISSE, de Maïwenn )

 

MEILLEUR REALISATEUR : MICHEL HAZANAVICIUS, pour THE ARTIST

(Nommés : ALAIN CAVALIER, pour Pater ; VALERIE DONZELLI, pour La guerre est déclarée ; AKI KAURISMÄKI, pour Le Havre ; MAÏWENN, pour Polisse ; PIERRE SCHOELLER, pour L’exercice de l’Etat ; ERIC TOLEDANO et OLIVIER NAKACHE, pour Intouchables)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LE COCHON DE GAZA, de SYLVAIN ESTIBAL

(Nommés : 17 FILLES, de Delphine et Muriel Coulin ; ANGELE ET TONY, d’Alix Delaporte ; LA DELICATESSE, de David et Stéphane Foenkinos ; MY LITTLE PRINCESS, d’Eva Ionesco)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : UNE SEPARATION, d’ASGHAR FERHADI

(Nommés : BLACK SWAN, de Darren Aronofsky ; LE DISCOURS D’UN ROI, de Tom Hooper ; DRIVE, de Nicolas Winding Refn ; LE GAMIN AU VELO, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; INCENDIES, de Denis Villeneuve ; MELANCHOLIA, de Lars von Trier)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : TOUS AU LARZAC, de CHRISTIAN ROUAUD

(Nommés : LE BAL DES MENTEURS, de Daniel Leconte ; CRAZY HORSE, de Frederick Wiseman ; ICI ON NOIE LES ALGERIENS, de Yasmina Adi ; MICHEL PETRUCCIANI, de Michael Radford)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : LE CHAT DU RABBIN, de JOANN SFARR et ANTOINE DELESVAUX

(Nommés : LE CIRQUE, de Nicolas Brault ; LA QUEUE DE LA SOURIS, de Benjamin Renner ; LE TABLEAU, de Jean-François Laguionie ; UN MONSTRE A PARIS, de Bibo Bergeron)

 

MEILLEUR ACTEUR : OMAR SY, pour INTOUCHABLES

(Nommés : SAMI BOUAJILA, pour Omar m’a tuer ; FRANCOIS CLUZET, pour Intouchables ; JEAN DUJARDIN, pour The Artist ; OLIVIER GOURMET, pour L’exercice de l’Etat ; DENIS PODALYDES, pour La Conquête ; PHILIPPE TORRETON, pour Présumé coupable)

 

MEILLEURE ACTRICE : BERENICE BEJO, pour THE ARTIST

(Nommées : ARIANE ASCARIDE, pour Les neiges du Kilimandjaro ; LEÏLA BEKHTI, pour La source des femmes ; MARIE GILLAIN, pour Toutes nos envies ; KARIN VIARD, pour Polisse ; MARINA FOÏS, pour Polisse ; VALERIE DONZELLI, pour La guerre est déclarée)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : MICHEL BLANC, pour L’EXERCICE DE L’ETAT

(Nommés : NICOLAS DUVAUCHELLE, pour Polisse ; JOEY STARR, pour Polisse ; BERNARD LE COQ, pour La Conquête ; FREDERIC PIERROT, pour Polisse)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : CARMEN MAURA, pour LES FEMMES DU 6e ETAGE

(Nommées : ZABOU BREITMAN, pour L’exercice de l’Etat ; ANNE LE NY, pour Intouchables ; NOEMIE LVOVSKY, pour L’Apollonide, souvenirs de la maison close ; KAROLE ROCHER, pour Polisse)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : GREGORY GADEBOIS, pour ANGELE ET TONY

(Nommés : NICOLAS BRIDET, pour Tu seras mon fils ; GUILLAUME GOUIX, pour Jimmy Rivière ; PIERRE NINEY, pour J’aime regarder les filles ; DIMITRI STOROGE, pour Les Lyonnais)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ :

CLOTILDE HESME, pour ANGELE ET TONY

NAIDRA AYADI, pour POLISSE

(Nommées : ADELE HAENEL, pour L’Apollonide, souvenirs de la maison close ; CELINE SALLETTE, pour L’Apollonde, souvenirs de la maison close ; CHRISTA THERET, pour La Brindille)

 

2012 – LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : PIERRE SCHOELLER, pour L’EXERCICE DE L’ETAT

ADAPTATION : YASMINA REZA et ROMAN POLANSKI, pour CARNAGES

MUSIQUE : LUDOVIC BOURCE, pour THE ARTIST

SON : OLIVIER HESPEL, JULIE BRENTA, JEAN-PIERRE LAFORCE, pour L’EXERCICE DE L’ETAT

PHOTO : GUILLAUME SCHIFFMAN, pour THE ARTIST

MONTAGE : LAURE GARDETTE et YANN DEDET, pour POLISSE

COSTUMES : ANAIS ROMAND, pour L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE

DECORS : LAURENCE BENNETT, pour THE ARTIST

Haut de page/Top

 

2013

PRESIDENT : JAMEL DEBBOUZE

 

MEILLEUR FILM : AMOUR, de MICHAEL HANEKE

(Nommés : LES ADIEUX A LA REINE, de Benoît Jacquot ; CAMILLE REDOUBLE, de Noémie Lvovsky ; DANS LA MAISON, de François Ozon ; DE ROUILLE ET D’OS, de Jacques Audiard ; HOLY MOTORS, de Leos Carax ; LE PRENOM, de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière)

 

MEILLEUR REALISATEUR : MICHAEL HANEKE, pour AMOUR

(Nommés : BENOIT JACQUOT, pour Les adieux à la reine ; NOEMIE LVOVSKY, pour Camille redoble ; FRANCOIS OZON, pour Dans la maison ; JACQUES AUDIARD, pour De rouille et d’os ; LEOS CARAX, pour Holy Motors ; STEPHANE BRIZE, pour Quelques heures de printemps)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LOUISE WIMMER, de CYRIL MENNEGUN

(Nommés : AUGUSTINE, d’Alice Winocour ; COMME DES FRERES, d’Hugo Gélin ; POPULAIRE, de Régis Ronsard ; RENGAINE, de Rachid Djaidani)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : ARGO, de BEN AFFLECK

(Nommés : A PERDRE LA RAISON, de Joachim Lafosse ; BULLHEAD, de Michael Roskam ; LAURENCE ANYWAYS, de Xavier Dolan ; OSLO, 31 AOUT, de Joachim Trier ; LA PART DES ANGES, de Ken Loach ; ROYAL AFFAIR, de Nikolaj Arcel

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : LES INVISIBLES, de SEBASTIEN LIFSHITZ

(Nommés : BOVINES OU LA VRAIE VIE DES VACHES, d’Emmanuel Gras ; DUCH, LE MAITRE DES FORGES DE L’ENFER, de Rithy Panh ; JOURNAL DE France, de Claudine Nougaret et Raymond Depardon ; LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE, de Gilles Balbastre et Yanick Kergoat)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : ERNEST ET CELESTINE, de BENJAMIN RENNER, VINCENT PATAR et STEPHANE AUBIER

(Nommés : EDMOND ETAIT UN ANE, de Franck Dion ; KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMES, de Michel Ocelot ; OH WILLY…, de Marc Roels et Emma de Swaef ; ZARAFA, de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie)

 

MEILLEURE ACTRICE : EMMANUELLE RIVA, pour AMOUR

(Nommées : MARION COTILLARD, pour De rouille et d’os ; CATHERINE FROT, pour Les saveurs du palais ; NOEMIE LVOVSKY, pour Camille redouble ; CORINNE MASIERO, pour Louise Wimmer ; LEA SEYDOUX, pour Les adieux à la reine ; HELENE VINCENT, pour Quelques heures de printemps)

 

MEILLEUR ACTEUR : JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, pour AMOUR

(Nommés : JEAN-PIERRE BACRI, pour Cherchez Hortense ; PATRICK BRUEL, pour Le prénom ; DENIS LAVANT, pour Holy Motors ; VINCENT LINDON, pour Quelques heures de printemps ; FABRICE LUCHINI, pour Dans la maison ; JEREMIE RENIER, pour Cloclo)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : GUILLAUME DE TONQUEDEC, pour LE PRENOM

(Nommés : SAMIR GUESMI, pour Camille redouble ; BENOIT MAGIMEL, pour Cloclo ; CLAUDE RICH, pour Cherchez Hortense ; MICHEL VUILLERMOZ, pour Camille redouble)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : VALERIE BENGUIGUI, pour LE PRENOM

(Nommées : JUDITH CHEMLA, pour Camille redouble ; ISABELLE HUPPERT, pour Amour ; YOLANDE MOREAU, pour Camille redouble ; EDITH SCOB, pour Holy Motors)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : MATTHIAS SCHOENAERTS, pour DE ROUILLE ET D’OS

(Nommés : FELIX MOATI, pour Télé Gaucho ; KACEY MOTTET-KLEIN, pour L’enfant d’en haut ; PIERRE NINEY, pour Comme des frères ; ERNST UMHAUER, pour Dans la maison)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : IZIA HIGELIN, pour MAUVAISE FILLE

(Nommées : ALICE DE LENCQUESAING, pour Au galop ; LOLA DEWAERE, pour Mince alors ; JULIA FAURE, pour Camille redouble ; INDIA HAIR, pour Camille redouble)

 

2013 – LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : MICHAEL HANEKE, pour AMOUR

ADAPTATION : JACQUES AUDIARD et THOMAS BIDEGAIN, pour DE ROUILLE ET D’OS

MUSIQUE : ALEXANDRE DESPLAT, pour DE ROUILLE ET D’OS

SON : ANTOINE DEFLANDRE, GERMAIN BOULAY et ERIC TISSERAND, pour CLOCLO

PHOTO : ROMAIN WINDING, pour LES ADIEUX A LA REINE

MONTAGE : JULIETTE WELFLING, pour DE ROUILLE ET D’OS

COSTUMES : CHRISTIAN GASC, pour LES ADIEUX A LA REINE

DECORS : KATIA WYSZKOP, pour LES ADIEUX A LA REINE

 

## CESAR D’HONNEUR : KEVIN COSTNER##

Haut de page/Top

 

2014

PRESIDENT : FRANCOIS CLUZET

 

MEILLEUR FILM : LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE !, de GUILLAUME GALLIENNE

(Nommés : 9 MOIS FERME,d’Albert Dupontel ; L’INCONNU DU LAC, d’Alain Guiraudie ; JIMMY P. (PSYCHOTHERAPIE D’UN INDIEN DES PLAINES), d’Arnaud Desplechin ; LE PASSE, d’Asghar Farhadi ; LA VENUS A LA FOURRURE, de Roman Polanski ; LA VIE D’ADELE,  d’Abdellatif Kechiche)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : ALABAMA MONROE, de FELIX VAN GROENINGEN

(Nommés : BLANCANIEVES, de Pablo Berger ; BLUE JASMINE, de Woody Allen ; DEAD MAN TALKING, de Patrick Ridremont ; DJANGO UNCHAINED, de Quentin Tarantino ; LA GRANDE BELLEZZA, de Paolo Sorrentino ; GRAVITY, d’Alfonso Cuaron)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE !, de GUILLAUME GALLIENNE

(Nommés : LA BATAILLE DE SOLFERINO, de Justine Triet ; LA CAGE DOREE, de Ruben Alves ; EN SOLITAIRE, de Christophe Offenstein ; LA FILLE DU 14 JUILLET, d’Antonin Peretjatko)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE, de PASCAL PLISSON

(Nommés : COMMENT J’AI DETESTE LES MATHS, d’Olivier Peyon ; LE DERNIER DES INJUSTES, de Claude Lanzmann ; IL ETAIT UNE FORET, de Luc Jacquet ; LA MAISON DE LA RADIO, de Nicolas Philibert)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : LOULOU OU L’INCROYABLE SECRET, d’Eric Omond et MADEMOISELLE KIKI ET LES MONTPARNOS, d’Amélie Harrault

(Nommés : AYA DE YOPOUGON, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie ; LETTRES DE FEMMES, d’Augusto Zanovello ; MA MAMAN EST EN AMERIQUE, ELLE A RENCONTRE BUFFALO BILL, de Marc Boréal et Thibaut Chatel)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ROMAN POLANSKI, pour LA VENUS A LA FOURRURE

(Nommés : ARNAUD DESPLECHIN, pour Jimmy P. (Psychothérapie d’un indien des plaines) ; ALBERT DUPONTEL, pour 9 mois ferme ; ASGHAR FARHADI, pour Le Passé ; GUILLAUME GALLIENNE, pour Les garçons et Guillaume, à table ! ; ALAIN GUIRAUDIE, pour L’inconnu du lac ; ABDELLATIF KECHICHE, pour La vie d’Adèle)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : PIERRE DELADONCHAMPS, pour L’INCONNU DU LAC

(Nommés : PAUL BARTEL, pour Les petits princes ; PAUL HAMY, pour Suzanne ; VINCENT MACAIGNE, pour La fille du 14 juillet ; NEMO SCHIFFMAN, pour Elle s’en va)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : ADELE EXARCHOPOULOS, pour LA VIE D’ADELE

(Nommées : LOU DE LAAGE, pour Jappeloup ; PAULINE ETIENNE, pour La Religieuse ; GOLSHIFTEH FARAHANI, pour Syngué Sabour ; MARINE VACTH, pour Jeune et jolie)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : NIELS ARESTRUP, pour QUAI D’ORSAY

(Nommés : PATRICK CHESNAIS, pour Les beaux jours ; PATRICK D’ASSUMCAO, pour L’inconnu du lac ; FRANCOIS DAMIENS, pour Suzanne ; OLIVIER GOURMET, pour Grand Central)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : ADELE HAENEL, pour SUZANNE

(Nommées : MARISA BORINI, pour Un château en Italie ; FRANCOISE FABIAN, pour Les garçons et Guillaume, à table ; JULIE GAYET, pour Quai d’Orsay ; GERALDINE PAILHAS, pour Jeune et jolie)

 

MEILLEUR ACTEUR : GUILLAUME GALLIENNE, pour LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE !

(Nommés : MATHIEU AMALRIC, pour La vénus à la fourrure ; MICHEL BOUQUET, pour Renoir ; ALBERT DUPONTEL, pour 9 mois ferme ; GREGORY GADEBOIS, pour Mon âme par toi guérie ; FABRICE LUCHINI, pour Alceste à bicyclette ; MADS MIKKELSEN, pour Michael Kohlhaas)

 

MEILLEURE ACTRICE : SANDRINE KIBERLAIN, pour 9 MOIS FERME

(Nommées : FANNY ARDANT, pour Les beaux jours ; BERENICE BEJO, pour Le Passé ; CATHERINE DENEUVE, pour Elle s’en va ; SARA FORESTIER, pour Suzanne ; EMMANUELLE SEIGNER, pour La vénus à la fourrure ; LEA SEYDOUX, pour La vie d’Adèle)

 

2014 – LES AUTRES LAUREATS

DECORS : STEPHANE ROZENBAUM, pour L’ECUME DES JOURS

COSTUMES : PASCALINE CHAVANNE, pour RENOIR

MONTAGE : VALERIE DESEINE, pour LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE !

PHOTO : THOMAS HARDMEIER, pour L’EXTRAVAGANT VOYAGE DU JEUNE ET PRODIGIEUX T.S. SPIVET

SON : JEAN-PIERRE DURET, JEAN MALLET, MELISSA PETITJEAN, pour MICHAEL KOHLHAAS

MUSIQUE : MARTIN WHEELER, pour MICHAEL KOHLHAAS

ADAPTATION : GUILLAUME GALLIENNE, pour LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE !

SCENARIO : ALBERT DUPONTEL, pour 9 MOIS FERME

 

##CESAR D’HONNEUR : SCARLET JOHANSSON##

Haut de page/Top

 

2015

PRESIDENT : DANY BOON

 

MEILLEUR FILM : TIMBUKTU, d’ABDERRAHMANE SISSAKO

(Nommés : LES COMBATTANTS, de Thomas Cailley ; EASTERN BOYS, de Robin Campillo ; LA FAMILLE BELIER, d’Eric Lartigau ; SAINT LAURENT, de Bertrand Bonello ; HIPPOCRATE, de Thomas Lilti ; SILS MARIA, d’Olivier Assayas)

 

MEILLEUR REALISATEUR : ABDERRAHMANE SISSAKO, pour TIMBUKTU

(Nommés : CELINE SCIAMMA, pour Bande de filles ; THOMAS CAILLEY, pour Les Combattants ; ROBIN CAMPILLO, pour Eastern Boys ; THOMAS LILTI, pour Hippocrate ; BERTRAND BONELLO, pour Saint Laurent ; OLIVIER ASSAYAS, pour Sils Maria)

 

MEILLEUR ACTEUR : PIERRE NINEY, pour YVES SAINT LAURENT

(Nommés : ROMAIN DURIS, pour Une nouvelle amie ; GASPARD ULLIEL, pour Saint Laurent ; GUILLAUME CANET, pour La prochaine fois je viserai le cœur ; NIELS ARESTRUP, pour Diplomatie ; FRANCOIS DAMIENS, pour La famille Bélier ; VINCENT LACOSTE, pour Hippocrate)

 

MEILLEURE ACTRICE : ADELE HAENEL, pour LES COMBATTANTS

(Nommées : JULIETTE BINOCHE, pour Sils Maris ; CATHERINE DENEUVE, pour Dans la cour ; MARION COTILLARD, pour Deux jours, une nuit ; EMILIE DEQUENNE, pour Pas son genre ; SANDRINE KIBERLAIN, pour Elle l’adore ; KARIN VIARD, pour La famille Bélier)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : REDA KATEB, pour HIPPOCRATE

(Nommés : ERIC ELMOSNINO, pour La famille Bélier ; JEREMIE RENIER, pour Saint Laurent ; GUILLAUME GALLIENNE, pour Yves Saint Laurent ; LOUIS GARREL, pour Saint Laurent)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : KRISTEN STEWART, pour SILS MARIA

(Nommées : MARIANNE DENICOURT, pour Hippocrate ; CLAUDE GENSAC, pour Lulu femme nue ; IZIA HIGELIN, pour Samba ; CHARLOTTE LE BON, pour Yves Saint Laurent)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : KEVIN AZAIS, pour LES COMBATTANTS

(Nommés : AHMED DRAME, pour Les Héritiers ; KIRILL EMELYANOV, pour Eastern Boys ; PIERRE ROCHEFORT, pour Un beau dimanche ; MARC ZINGA, pour Qu’Allah bénisse la France)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : LOUANE EMERA, pour LA FAMILLE BELIER

(Nommées : LOU DE LAAGE, pour Respire ; JOSEPHINE JAPY, pour Respire ; ARIANE LABED, pour Fidelio, l’odyssée d’Alice ; KARIDJA TOURE, pour Bande de filles)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : LES COMBATTANTS, de THOMAS CAILLEY

(Nommés : ELLE L’ADORE, de Jeanne Herry ; FIDELIO, L’ODYSSEE D’ALICE, de Lucie Borleteau ; PARTY GIRL, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis ; QU’ALLAH BENISSE LA FRANCE, d’Abd al Malik)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : MINUSCULE, de THOMAS SZABO et HELENE GIRAUD

(Nommés : LE CHANT DE LA MER, de Tomm Moore ; JACK ET LA MECANIQUE DU CŒUR, de Mathias Malzieu et Stéphane Berla)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : LE SEL DE LA TERRE, de WIM WENDERS et JULIANO RIBEIRO SALGADO

(Nommés : CARICATURISTES, de Stéphane Valloatto ; LES CHEVRES DE MA MERE, de Sophie Audier ; LA COUR DE BABEL, de Julie Bertuccelli ; NATIONAL GALLERY, de Frederick Wiseman)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MOMMY, de XAVIER DOLAN

(Nommés : 12 YEARS A SLAVE, de Steve McQueen ; BOYHOOD, de Richard Linklater ; DEUX JOURS, UNE NUIT, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; IDA, de Pawel Pawlikowski ; THE GRAND BUDAPEST HOTEL, de Wes Anderson ; WINTER SLEEP, de Nuri Bilge Ceylan)

 

2015 - LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO ORIGINAL : ABDERRAHMANE SISSAKO et KESSEN TALL, pour TIMBUKTU

ADAPTATION : CYRIL GELY et VOLKER SCHLONDORFF, pour DIPLOMATIE

DECORS : THIERRY FLAMAND, pour LA BELLE ET LA BETE

COSTUMES : ANAIS ROMAND, pour SAINT LAURENT

PHOTO : SOFIAN EL FANI, pour TIMBUKTU

MONTAGE : NADIA BEN RACHID, pour TIMBUKTU

SON : PHILIPPE WELSH, ROMAN DYMNY, et THIERRY DELOR, pour TIMBUKTU

MUSIQUE : AMINE BOUHAFA, pour TIMBUKTU

 

## CESAR D’HONNEUR : SEAN PENN ##

Haut de page/Top

 

2016.

 

PRESIDENT : CLAUDE LELOUCH

 

MEILLEUR FILM : "FATIMA" de PHILIPPE FAUCON

(Nommés : ‘’DHEEPAN"  de JACQUES AUDIARD ; "LA LOI DU MARCHÉ"  de STÉPHANE BRIZÉ ; "MARGUERITE"  de XAVIER GIANNOLI ; "MON ROI"  de MAÏWENN ; "MUSTANG"  de DENIZ GAMZE ERGÜVEN ; "LA TÊTE HAUTE"  d’EMMANUELLE BERCOT ; "TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE"  d’ARNAUD DESPLECHIN)

 

    MEILLEUR ESPOIR FÉMININ : ZITA HANROT dans "FATIMA"

(Nommées : CAMILLE COTTIN dans "CONNASSE, PRINCESSE DES COEURS" ;SARA GIRAUDEAU dans "LES BÊTISES" ;DIANE ROUXEL dans "LA TÊTE HAUTE" ; LOU ROY-LECOLLINET dans "TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE")

 

    MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE : BENOÎT MAGIMEL dans "LA TÊTE HAUTE"

(Nommés : MICHEL FAU dans "MARGUERITE" ; LOUIS GARREL dans "MON ROI" ; ANDRÉ MARCON dans "MARGUERITE" ; VINCENT ROTTIERS dans "DHEEPAN")

 

    MEILLEUR FILM D'ANIMATION : "LE PETIT PRINCE" de MARK OSBORNE    

 (Nommés : "ADAMA" de SIMON ROUBY, "AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ" de CHRISTIAN DESMARES, FRANCK EKINCI)

 

     MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE : SIDSE BABETT KNUDSEN dans "L’HERMINE"

(Nommées : SARA FORESTIER dans "LA TÊTE HAUTE" ;AGNÈS JAOUI dans "COMME UN AVION" ;NOÉMIE LVOVSKY dans "LA BELLE SAISON" ;KARIN VIARD dans "21 NUITS AVEC PATTIE")

 

  MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : ROD PARADOT dans "LA TÊTE HAUTE"

(Nommés : SWANN ARLAUD dans "LES ANARCHISTES" ;QUENTIN DOLMAIRE dans "TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE" ;FÉLIX MOATI dans "À TROIS ON Y VA" ;FINNEGAN OLDFIELD dans "LES COWBOYS")

 

    MEILLEUR PREMIER FILM : «MUSTANG" de DENIZ GAMZE ERGÜVEN

(Nommés : "L'AFFAIRE SK1" de FRÉDÉRIC TELLIER, "LES COWBOYS" de THOMAS BIDEGAIN, "NI LE CIEL NI LA TERRE" de CLÉMENT COGITORE, "NOUS TROIS OU RIEN" de KHEIRON)

 

    MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : "DEMAIN" de CYRIL DION, MÉLANIE LAURENT

(Nommés : "LE BOUTON DE NACRE" de PATRICIO GUZMÁN, "CAVANNA, JUSQU'À L'ULTIME SECONDE, J'ÉCRIRAI" de DENIS ROBERT, NINA ROBERT, "L'IMAGE MANQUANTE" de RITHY PANH, "UNE JEUNESSE ALLEMANDE" de JEAN-GABRIEL PÉRIOT)

 

  MEILLEUR FILM ÉTRANGER : "BIRDMAN" d’ALEJANDRO GONZÁLEZ IÑÁRRITU

 (Nommés : "LE FILS DE SAUL" de LASZLO NEMES ;"JE SUIS MORT MAIS J'AI DES AMIS" de GUILLAUME MALANDRIN, STÉPHANE MALANDRIN ;"MIA MADRE" de NANNI MORETTI ;"TAXI TÉHÉRAN" de JAFAR PANAHI ;"LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT" de JACO VAN DORMAEL ;"YOUTH" de PAOLO SORRENTINO)

 

  MEILLEURE RÉALISATION : ARNAUD DESPLECHIN pour "TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE"

(Nommés : JACQUES AUDIARD pour "DHEEPAN" ;STÉPHANE BRIZÉ pour "LA LOI DU MARCHÉ" ;XAVIER GIANNOLI pour "MARGUERITE" ;MAÏWENN pour "MON ROI" ;DENIZ GAMZE ERGÜVEN pour "MUSTANG" ;EMMANUELLE BERCOT pour "LA TÊTE HAUTE")

 

  MEILLEURE ACTRICE : CATHERINE FROT dans "MARGUERITE"

 (Nommées : LOUBNA ABIDAR dans "MUCH LOVED" ; EMMANUELLE BERCOT dans "MON ROI" ; CÉCILE DE FRANCE dans "LA BELLE SAISON" ;CATHERINE DENEUVE dans "LA TÊTE HAUTE" ;ISABELLE HUPPERT dans "VALLEY OF LOVE" ;SORIA ZEROUAL dans "FATIMA")

 

  MEILLEUR ACTEUR : VINCENT LINDON dans "LA LOI DU MARCHÉ"

(Nommés : JEAN-PIERRE BACRI dans "LA VIE TRÈS PRIVÉE DE MONSIEUR SIM" ; VINCENT CASSEL dans "MON ROI" ;FRANÇOIS DAMIENS dans "LES COWBOYS" ;GÉRARD DEPARDIEU dans "VALLEY OF LOVE" ;ANTONYTHASAN JESUTHASAN dans "DHEEPAN" ;FABRICE LUCHINI dans "L'HERMINE")

 

  2016 – LES AUTRES LAUREATS

  MEILLEURS COSTUMES : PIERRE-JEAN LARROQUE pour "MARGUERITE"

 MEILLEURS DÉCORS : MARTIN KUREL pour "MARGUERITE"

 MEILLEURE PHOTO : CHRISTOPHE OFFENSTEIN pour "VALLEY OF LOVE"

  MEILLEURE ADAPTATION : PHILIPPE FAUCON pour "FATIMA"

 MEILLEUR MONTAGE : MATHILDE VAN DE MOORTEL pour "MUSTANG"

 MEILLEUR SON : FRANÇOIS MUSY, GABRIEL HAFNER pour "MARGUERITE"

 MEILLEUR FILM DE COURT MÉTRAGE : "LA CONTRE-ALLÉE" de CÉCILE DUCROCQ

 MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE : WARREN ELLIS pour "MUSTANG"

 MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL : DENIZ GAMZE ERGÜVEN, ALICE WINOCOUR pour "MUSTANG"

 

## CESAR D’HONNEUR : MICHAEL DOUGLAS ##

Haut de page/Top

 

2017

PRESIDENT : aucun

 

MEILLEUR FILM : ELLE, de PAUL VERHOEVEN

(Nommés : DIVINES, de Houda Benyamina ; FRANTZ, de François Ozon ; LES INNOCENTES, d’Anne Fontaine ; MA LOUTE, de Bruno Dumont ; MAL DE PIERRES, de Nicole Garcia ; VICTORIA, de Justine Triet)

 

MEILLEUR REALISATEUR : XAVIER DOLAN, pour JUSTE LA FIN DU MONDE

(Nommés : HOUDA BENYAMINA, pour Divines ; PAUL VERHOEVEN, pour Elle ; FRANCOIS OZON, pour Frantz ; ANNE FONTAINE, pour Les innocentes ; BRUNO DUMONT, pour Ma loute ; NICOLE GARCIA, pour Mal de pierres)

 

MEILLEUR ACTEUR : GASPARD ULLIEL, pour JUSTE LA FIN DU MONDE

(Nommés : FRANCOIS CLUZET, pour Médecin de campagne ; PIERRE DELADONCHAMPS, pour Le fils de Jean ; NICOLAS DUVAUCHELLE, pour Je ne suis pas un salaud ; FABRICE LUCHINI, pour Ma loute ; PIERRE NINEY, pour Frantz ; OMAR SY, pour Chocolat)

 

MEILLEURE ACTRICE : ISABELLE HUPPERT, pour ELLE

(Nommées : JUDITH CHEMLA, pour Une vie ; MARION COTILLARD, pour Mal de pierres ; VIRGINIE EFIRA, pour Victoria ; MARINA FOÏS, pour Irréprochable ; SIDSE BABETT KNUDSEN, pour La fille de Brest ; SOKO, pour La danseuse)

 

MEILLEUR SECOND ROLE MASCULIN : JAMES THIERREE, pour CHOCOLAT

(Nommés : GABRIEL ARCAND, pour Le fils de Jean ; VINCENT CASSEL, pour Juste la fin du monde ; VINCENT LACOSTE, pour Victoria ; LAURENT LAFITTE, pour Elle ; MELVIL POUPAUD, pour Victoria)

 

MEILLEUR SECOND ROLE FEMININ : DEBORAH LUKUMUENA, pour DIVINES

(Nommées : NATHALIE BAYE, pour Juste la fin du monde ; VALERIA BRUNI TEDESCHI, pour Ma loute ; ANNE CONSIGNY, pour Elle ; MELANIE THIERRY, pour La danseuse)

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : NIELS SCHNEIDER, pour DIAMANT NOIR

(Nommés : JONAS BLOQUET, pour Elle ; DAMIEN BONNARD, pour Rester vertical ; CORENTIN FILA, pour Quand on a 17 ans ; KACEY MOTTET KLEIN, pour Quand on a 17 ans)

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ : OULAYA AMAMRA, pour DIVINES

(Nommées : PAULA BEER, pour Frantz ; LILY-ROSE DEPP, pour La danseuse ; NOEMIE MERLANT, pour Le ciel attendra ; RAPH, pour Ma loute)

 

MEILLEUR PREMIER FILM : DIVINES, de HOUDA BENYAMINA

(Nommés : CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD, de Sophie Reine ; LA DANSEUSE, de Stéphanie Di Giusto ; DIAMANT NOIR, d’Arthur Harari ; ROSALIE BLUM, de Julien Rappeneau)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : MA VIE DE COURGETTE, de CLAUDE BARRAS

(Nommés : LA JEUNE FILLE SANS MAINS, de Sébastien Laudenbach ; LA TORTUE ROUGE, de Michael Dudok de Wit)

 

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : MERCI PATRON, de FRANCOIS RUFFIN

(Nommés : DERNIERES NOUVELLES DU COSMOS, de Julie Bertuccelli ; FUOCOAMMARE, de Gianfranco Rosi ; SWAGGER, d’Olivier Babinet ; VOYAGE A TRAVERS LE CINEMA FRANÇAIS, de Bertrand Tavernier)

 

MEILLEUR FILM ETRANGER : MOI, DANIEL BLAKE, de KEN LOACH

(Nommés : AQUARIUS, de Kleber Mendonça Filho ; BACCALAUREAT, de Cristian Mungiu ; LA FILLE INCONNUE, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; JUSTE LA FIN DU MONDE, de Xavier Dolan ; MANCHESTER BY THE SEA, de Kenneth Lonergan ; TONI ERDMANN, de Maren Ade)

 

2017 – LES AUTRES LAUREATS

SCENARIO : SOLVEIG ANSPACH et JEAN-LUC GAGET, pour L’EFFET AQUATIQUE

ADAPTATION : CELINE SCIAMMA, pour MA VIE DE COURGETTE

PHOTO : PASCAL MARTI, pour FRANTZ

MONTAGE : XAVIER DOLAN, pour JUSTE LA FIN DU MONDE

MUSIQUE : IBRAHIM MAALOUF, pour DANS LES FORETS DE SIBERIE

DECORS : JEROME D. LIGNOL, pour CHOCOLAT

COSTUMES : ANAIS ROMAND, pour LA DANSEUSE

SON : MARC ENGELS, FRED DEMOLDER, SYLVAIN RETY et JEAN-PAUL HURIER, pour L’ODYSSEE

 

#CESAR D’HONNEUR : GEORGE CLOONEY et JEAN-PAUL BELMONDO#

 

Haut de page/Top