Accueil/Home

John Brahm

(1893-1982)

The Last Journey (Le drame du rapide 23) (1936) [avec B. Vorhaus]

Broken Blossoms (Le lys brisé ou Les bas-fonds de Londres) (1936)

Counsel for Crime (L'avocat du diable) (1937)

Penitentiary (Prison centrale) (1938)

Girls' School (Pensionnat de jeunes filles) (1938)

Let Us Live (Laissez-nous vivre) (1939)

Rio (id.) (1939)

Escape to Glory (1940)

Wild Geese Calling (L’appel du Nord) (1941)

The Undying Monster (1942)

Tonight we Raid Calais (Nuits de Calais) (1943)

Wintertime (Fleur d'hiver) (1943)

The Lodger (Jack l'éventreur) (1944)

Guest in the House (L’Invitée ou Une invitée dans la maison) (1944)

Hangover Square (id.) (1945)

The Locket (Le Médaillon) (1946)

The Brasher Doubloon (La pièce maudite) (1947)

Singapore (Singapour) (1947)

Il Ladro di Venezia (Le voleur de Venise) (1951)

The Miracle of Our Lady of Fatima (Le miracle de Fatima) (1952)

A Star Shall Rise (1952)

Face to Face (Le compagnon secret) (1952) [avec B. Windust]  [en fait, 2 moyen métrages exploités ensemble : The Secret Sharer, de J. Brahm et The Bride Comes to Yellow Sky, de B .Windust]

The Diamond Queen (Diamant bleu) (1953)

The Mad Magician (Le tueur porte un masque) (1954)

Die Goldene Pest (La peste dorée) (1954)

Von Himmel Gefallen (L’affaire Baby) (1955)

Bengazi (id.) (1955)

Hot Rods to Hell (Terreur au kilomètre) (1957)