Accueil/Home

Ce que je sais d’elle… d’un simple regard (2000)

(Things You Can Tell Just by Looking at Her)

 

 

 

 

 

 

 

Réalisateur : Rodrigo Garcia

 

Fiche technique: ici

 

CASTING

 

Glenn Close

Dr. Elaine Keener

Holly Hunter

Rebecca Waynon

Cameron Diaz

Carol Faber

Kathy Baker

Rose

Gregory Hines

Robert

Valeria Golino

Lilly

Matt Craven

Walter

Calista Flockhart

Christine Taylor

Amy Brenneman

Détective Kathy Faber

Noah Fleiss

Jay

Miguel Sandoval

Sam

Penelope Allen

Nancy

Mika Boorem

June

Elpidia Carrillo

Carmen Alba

 

 

 

SYNOPSIS

 

 

 Cinq histoires sont présentées.

 

Dans "Ici, Dr. Keener", la médecin Elaine Keener passe la journée à s'occuper de sa mère invalide à la maison pendant le jour de congé de l'infirmière. Elaine, une scientifique, cherche confirmation sur un possible tournant de sa vie par un moyen non conventionnel, à savoir une lecture des cartes de tarot. Bien que les nouvelles qu’elle reçoit grâce à la lecture constituent une évaluation largement précise de sa vie actuelle, ce sont les nouvelles concernant cette question de carrefour qui la surprennent quelque peu. 

 

Dans "Fantasmes sur Rebecca", Rebecca Waynon, 39 ans, contrôle apparemment sa vie, de son travail de directrice de banque à sa relation personnelle à long terme avec son aîné Robert. Nancy, une femme sans abri qui traîne à l'extérieur de la banque, semble avoir une idée plus claire de ce qui se passe réellement avec Rebecca que Rebecca elle-même, comme en témoigne la réaction ultime de Rebecca face à une action visant à résoudre un problème personnel. 

 

Dans "Quelqu'un pour Rose", la vie de la mère divorcée Rose est axée sur le fait que son fils Jay, âgé de 15 ans, devienne un jeune homme respectable. Entre cela et son nouveau travail d'écrivain de livres pour enfants, Rose ne semble pas avoir le temps de chercher l'amour, qui change quand Albert emménage de l'autre côté de la rue. 

 

Dans "Bonne nuit Lilly, bonne nuit Christine", le couple lesbien Christine et Lilly discutent de leur relation - passée, présente et future - alors qu'elles font face à la maladie en phase terminale de Lilly. 

 

Et dans "L’amour attend Kathy", la détective de police Kathy Faber vit avec sa sœur aveugle Carol Faber. Bien que Carol ait une vie active - sociale et professionnelle - et qu'elle soit plus que capable de se débrouiller seule car elle est très perspicace, Kathy, sous la surface, traite Carol avec des gants pour s'assurer qu'elle va bien face à la vie. compte tenu de son handicap physique. En tant que telle, Kathy a largement laissé sa vie personnelle lui échapper. Mais est-il trop tard pour Kathy ?